Cote d'Ivoire: "Tchin-Dan Festival" - Le pagne traditionnel à l'honneur à Tiébissou

Trois jours pour magnifier le pagne traditionnel Baoulé tissé. Ce sera, du 15 au 17 août prochain, dans le cadre de la 5ème édition du festival du pagne traditionnel dénommé "Tchin-Dan", en pays "Gbomi", dans le département de Tiébissou (Centre de la Côte d'Ivoire).

Mardi dernier, au Musée des civilisations d'Abidjan-Plateau, les promoteurs ont procédé au lancement de l'édition 2019 de ce festival qui se veut l'une des plus grandes célébrations du pagne traditionnel tissé du pays Baoulé.

A l'occasion de cette présentation qui a donné de voir un aperçu de ce que sera "Tchin Dan" 2019, Mme Lucie Kouassi, représentant le ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Kouakou Bandaman, a décliné la vision de l'Etat de Côte d'Ivoire quant à la promotion du pagne traditionnel tissé de Côte d'Ivoire et particulièrement celui de cette contrée. «Le pagne tissé est une valeur sûre pour l'économie de la Côte d'Ivoire, a-t-elle révélé.

Le ministère de la Culture met tout en œuvre et encourage la promotion du pagne traditionnel au niveau national et à l'échelle continentale». Pour Ousmane Gbané, Commissaire général délégué du "Tchin-Dan festival", cette célébration «est une plateforme pour permettre, aux artisans, d'améliorer leurs techniques de tissage.

Il est le seul festival en Côte d'Ivoire réalisé par les artisans et chez les artisans». Bien avant, Norbert Etranny, éminent homme des arts et de la culture, Commissaire général du "Tchin-Dan", a expliqué comment le pagne traditionnel peut se porter, «sous toutes les coutures, traditionnelles et modernes».

Justement, à cet effet, des stylistes qui valorisent le pagne Baoulé ont offert, au public, un défilé qui laissait voir le "Tchin Dan" en costumes, blousons, robes de soirée etc.

Avec pour thème «Jeunesse et tenues traditionnelles», le festival vise la promotion du pagne traditionnel tissé du pays Baoulé, mais surtout, sa préservation et sa pérennisation.

"Tchin Dan festival" sera l'occasion, pour les festivaliers, de voir les artisans en situation de création, de présenter leurs œuvres au public dans un cadre de partage entre professionnels du tissage.

C'est ainsi que les artisans du Ghana, pays invité, participeront à des séances d'échanges de connaissances avec leurs frères ivoiriens.

Ce sont plus de 35 000 festivaliers venant des quatre coins de la Côte d'Ivoire, des pays voisins, d'Afrique et du monde entier qui sont attendus. Kouadio David, représentant le maire de Tiébissou a rassuré, le comité d'organisation quant au soutien de la municipalité et des instants agréables que les participants passeront dans la ville de Tiébissou. Bien d'autres activités ludiques et gastronomiques seront au menu des festivités.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.