Cote d'Ivoire: "Sublime Côte d'Ivoire" - Siandou Fofana présente le projet à la Première Dame

Une visite pour porter à la connaissance de la Première Dame de Côte d'Ivoire un projet ambitieux pour « vendre » la Côte d'Ivoire. Mercredi dernier, le ministre du Tourisme et des Loisirs, Siandou Fofana était à la résidence présidentielle de Cocody, où il a été reçu en audience par la First Lady, Mme Dominique Ouattara.

En présence de leurs plus proches collaborateurs, les deux personnalités ont eu des échanges fructueux autour de « Sublime Côte d'Ivoire», une vision perspective portant sur la réalisation de grands projets touristiques en Côte d'Ivoire qui vont s'étendre jusqu'en 2025.

Ainsi, le ministre Siandou Fofana a expliqué à la Première Dame, les enjeux de ce projet, tout en déclinant ses articulations.

Ainsi, on note la mise en valeur de sites et d'agglomérations. Notamment les plages touristiques à Azuretti, Assinie, Mondoukou, Jacqueville et surtout Port-Bouët où un parc d'attraction sera créé au quartier Abouabou.

Selon le ministre Siandou Fofana, il y aura également la création en bordure du boulevard de Marseille d'un espace dénommé « la promenade du monde », qui regorgera de plusieurs attractions touristiques.

A l'en croire, la ville de Bingerville, banlieue d'Abidjan, bénéficiera par ailleurs de projets structurants entre autres la construction d'un complexe hôtelier de haut standing, d'un parc animalier et d'un parc aquatique, qui donneront un visage futuriste à cette agglomération.

Enfin « Sublime Côte d'Ivoire », ce sera aussi, aux dires du ministre Siandou Fofana, la construction d'une chaîne d'hôtels dans les villes secondaires de l'intérieur du pays dénommée « Kama ».

« Ces hôtels seront réalisés en partie en paillote pour le plus grand bonheur des touristes », a précisé le ministre du Tourisme. Séduite par ce projet, la Première Dame a félicité le ministre Siandou Fofana pour l'initiative.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.