Congo-Kinshasa: La MONUSCO construit un bâtiment pour abriter des filles issues des rangs d'un groupe armé en Ituri

communiqué de presse

Bunia, 05 août 2019 : La Monusco a procédé à la remise d'un bâtiment qui servira de dortoir aux enfants filles qui sortiront des rangs des groupes armés dont principalement de la FRPI (force de Résistance patriotique de l'Ituri).

C'est dans le cadre du processus de reddition en cours des éléments de cette milice dont le programme est piloté par le STAREC, Programme de Stabilisation et de Reconstruction des Zones sortant des conflits armés. Le projet est exécuté par l'Ong locale AJEDEC, Association des Jeunes pour le Développement Communautaire, pour un coût de 99,000 dollars américains.

Mais la construction du bâtiment et son équipement ont coûté 39,000 dollars américains entièrement financés par la MONUSCO. D'une superficie de huit mètres de largeur et seize mètres de longueur, ce bâtiment est équipé de lits, matelas, draps, de moustiquaires plus les sanitaires. Le reste du montant est consacré à l'apprentissage des métiers pour les enfants qui sortiront des rangs de la FRPI et ceux déjà sortis mais qui n'ont pas bénéficié de la réinsertion. Actuellement, plus de 174 enfants sont en formation en coupe et couture, menuiserie, ajustage, pisciculture ou encore réparation moto. Ce projet répond à un besoin, celui de permettre aux enfants issus des groupes armés de trouver des infrastructures capables d'assurer leur réintégration au sein de la communauté.

Pour Jean Muzama de la Section Protection de l'Enfant au Bureau de la MONUSCO à Bunia, financer ce projet était une nécessité au regard de la reddition des éléments des FRPI dans le sud d'Irumu : « Nous avons pris la partie apprentissage de métiers, mais l'UNICEF a pris le vécu quotidien des enfants dans le Centre ; tout cela pour répondre à comment nous devons recevoir les enfants qui doivent sortir du processus FRPI », a-t-il déclaré.

Même tonalité du côté du responsable du Centre, Aimé Birido, qui ajoute que le bâtiment pourra également servir pour héberger des enfants issus des autres groupes armés de l'Ituri et des autres Provinces de la RDC : « ça entre dans le processus de reddition des éléments des groupes armés. Il va falloir avoir des infrastructures et aussi des activités qui puissent directement après la sortie d'un enfant d'un groupe armé les réintégrer ».

Pour rappel, c'est le deuxième Centre de Transit et d'Orientation pour enfants qui bénéficie de l'appui financier de la Mission onusienne en RDC. Selon l'Ong Ajedec, la capacité d'accueil de ces deux infrastructures est de deux cents places.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Maintien de la Paix et Resolution des Conflits

Plus de: Monusco

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.