Gabon: JIFA 2019 - Estelle ONDO honorée par l'AFIP en Cote d'Ivoire

Marie Thérèse Vous N'guessan, Présidente de l'Africa Femmes Initiatives Positives(AFIP) internationale a dit être satisfaite du choix porté sur Estelle Ondo.Cette ancienne ministre de la Famille, en charge de la Décennie de la Femme gabonaise a pris part, comme marraine à la Convention internationale qui a eu lieu du 2 au 3 aout à Abidjan pour célébrer la femme africaine dans son ensemble.

Ceci s'inscrivait dans le cadre des activités de l'AFIP prévues pour la Journée internationale de la Femme africaine(JIFA)2019 dont le thème retenu était « La femme au cœur de la transformation de la société ».

La Journée internationale de la femme africaine(JIFA) s'est achevée en beauté ou presque dans les pays africains. A Abidjan, Cote d'Ivoire, c'est l'Africa Femmes Initiatives Positives(AFIP) qui a organisé une Convention internationale de deux jours et qui portait sur « La femme au cœur de la transformation de la société ». La marraine de ladite convention n'était autre que la Gabonaise Estelle Ondo, ancienne ministre Gabonais de la Famille en charge de la Décennie de la Femme.

Elle a d'ailleurs souligné dans son discours, l'honneur qui est le sien d'avoir été choisie. « Je salue l'AFIP d'avoir saisi cette opportunité pour promouvoir le savoir-être, le savoir-faire de la gente féminine africaine, afin de construire ce que le président gabonais Ali Bongo Ondimba appelle "une Afrique qui gagne". Je constate avec honneur que les initiatrices de la présente convention aient choisi d'œuvrer à la promotion des talents des femmes africaines ».

La présidente AFIP Internationale Marie Thérèse Vous N'guessan quant à elle, a apprécié le choix fait sur Estelle Ondo. « C'est une femme engagée comme pour le développement de la femme. Elle a été ministre de la Famille en charge de la Décennie de la Femme dans son pays le Gabon. Je pense qu'elle a compris les besoins pour la femme d'aller plus loin dans son développement. C'est un modèle en son genre. Nous avons besoin de ce type de modèle pour pouvoir évoluer et faire progresser les femmes. Nous avons aimé son sens d'humilité ; malgré tous les postes ministériels qu'elle a occupés, malgré qu'elle soit député et très occupée au niveau du Gabon, elle a compris l'intérêt de venir nous accompagner dans ce processus, celui de chercher les voies et moyens pour promouvoir la femme africaine » a -t-elle insisté pour justifier le choix porté sur Estelle Ondo comme marraine de la première édition de l'AFIP. La présidente AFIP Internationale a aussi, comme la marraine de l'évènement, invité les unes et les autres à travailler la main dans la main, en guise de solidarité.

Reprenant la parole,l'actuelle députée à l'Assemblée nationale gabonaise a appelé à l'union des femmes.« J'ai exhorté nos sœurs africaines de travailler ensemble afin que nous puissions mutualiser nos expériences, échanger pour améliorer les conditions de vie de la femme. J'ai mis un accent sur la formation et l'éducation pour indiquer que si nous voulons aller plus loin, avoir des femmes chefs d'entreprises, politiques et commerçantes de haut niveau, il faut passer par la formation et l'éducation » a-t-elle insisté. Aussi, l'ancienne ministre gabonaise de la Décennie de la Femme a-t-elle invité les femmes africaines de travailler ensemble pour mener à bien le combat qui est le leur.

Estelle Ondo,comme une étoile dans le ciel, continue de scintiller partout où elle passe. La femme ivoirienne retient d'elle,que c'est une femme humble qui se bat pour améliorer les conditions de vie de ses semblables.Comme qui dirait,"c'est une fierté pour le pays".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.