Maroc: Le Bétis, un bon test pour les Verts avant l'entame des échéances officielles

Le Raja et son public ont rendu un vibrant hommage à Mohamed Oulhaj

Le Raja de Casablanca a affronté dimanche soir le Real Bétis en match amical de pré-saison, sur la pelouse du Complexe Mohammed V. Cette rencontre qui a drainé un public nombreux s'est soldée en faveur du club ibérique sur la courte marque de 1 à 0.

Avant le coup d'envoi de la rencontre, les supporteurs rajaouis ont accueilli les nouvelles recrues du club. Ce match a été aussi l'occasion de rendre un vibrant hommage à Mohamed Oulhaj, un vieux routier qui a porté les couleurs du club durant treize saisons.

Oulhaj a assisté au meilleur comme au pire. Le fidèle, comme l'ont surnommé les supporteurs du Raja, compte à son palmarès 3 titres de champion du Maroc en 2009, 2011 et 2013, 2 Coupes du Trône en 2012 et 2017, une Coupe de la Confédération CAF en 2018 et une Supercoupe d'Afrique remportée à Doha en 2019 aux dépens des Tunisois de l'Espérance.

Oulhaj a aussi obtenu des distinctions personnelles. Il a été élu meilleur milieu défensif de la saison 2007-2008 et meilleur défenseur en 2008-2009. De même qu'il a disputé la Coupe du monde des clubs en 2013 où le Raja a pu atteindre la finale devant le Bayern de Munich.

Pour ce qui est de la partie, la première mi-temps a été équilibrée entre les deux équipes avec un pressing un peu plus haut des locaux. Le Raja a pu imposer sa domination durant cette première période et tenté d'ouvrir le score d'entrée de jeu, mais en vain. La finition était le seul point négatif des Aigles. Patrice Carteron est sommé de rectifier le tir et de combler le vide, surtout après le départ en Arabie Saoudite de Mohcine Yajour, buteur de l'équipe lors des deux dernières années.

En seconde période, l'entraîneur du Raja a attendu le dernier quart d'heure pour procéder à neuf changements, essentiellement des joueurs de l'équipe des Espoirs. La jeune armada a essayé de faire jeu égal avec l'équipe ibérique, sauf que sur une erreur de placement, les Andalous ont trouvé la faille à deux minutes de la fin du temps réglementaire par l'intermédiaire de Raul Garcia.

Le match s'est terminé à l'avantage des partenaires de Zouhir Feddal, tout heureux de pouvoir se produire au Complexe Mohammed V et devant un public qui mérite une mention spéciale après s'être déplacé en masse, ne manquant pas de donner de la voix tout au long de la partie.

Un bon match de préparation pour le Raja à quelques jours de sa première sortie officielle en Ligue des champions d'Afrique. En effet, samedi prochain et pour le compte du tour préliminaire de la C1 continentale, les partenaires du revenant Mohcine Moutawalli croiseront le fer, en déplacement, avec le club gambien de Brikama United.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.