Togo: Assurance-crédit-caution - Une meilleure gestion des risques

5 Août 2019

La capitale togolaise accueille depuis lundi un séminaire de l'institut International des Assurances (IIA).

Cet établissement de formation professionnelle à caractère international a son siège au Cameroun. Il et est ouvert aux ressortissants des Etats membres de la Conférence interafricaine des marchés d'Assurances (Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Centrafrique, Comores, Congo, Côte d'Ivoire, Gabon, Guinée équatoriale, Mali, Niger, Sénégal, Tchad, Togo).

Il forme et perfectionne les cadres de tous niveaux et de toutes spécialisations pour les entreprises d'assurances et les autorités de contrôle.

Le séminaire de Lomé porte sur 'L'assurance-crédit-caution : typologie des polices, principes de tarification et gestion des sinistres ».

'Une matière qui semble être le parent pauvre des produits d'assurance commercialisés dans notre zone. Dans son principe, l'assurance-crédit caution prémunit les entreprises contre l'insolvabilité de leurs clients tant locaux qu'internationaux en limitant les impayés. L'entreprise perçoit le montant de sa facture et le risque d'impayé est transféré vers la compagnie d'assurance', a souligné Kossi Tofio, le directeur de cabinet du ministre de l'Economie et des Finances, à l'ouverture des travaux.

Pour ce dernier, la globalisation et l'intégration obligent les professionnels de l'assurance a être à la pointe des évolutions.

La caution n'est pas en réalité une énigme en Afrique, mais voilà que cette pratique ancestrale n'a pas de tout temps épousé l'ère du modernisme.

Les sociétés d'assurance dans la zone CIMA ont dans leur ensemble, pour des raisons diverses, omis de commercialiser ces deux branches.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.