Tchad: ENA/France - Macky Sall et Idriss Deby Itno encouragent les anciens élèves

L'association des anciens élèves congolais de l'ENA française vient de prendre part au colloque international initié par l'association sénégalaise des anciens élèves et auditeurs de l'ENA (ASENA), sous le haut patronage du président sénégalais. Ils ont participé également à une autre réunion annuelle de la Confédération internationale des associations françaises et étrangères tenue à Ndjamena.

Le thème « La réforme de l'administration publique face aux défis de l'émergence », défini par Macky Sall a sonné comme une mission donnée aux anciens élèves sénégalais de l'ENA française. à organiser le débat sur la réforme dans l'administration publique, afin de cerner les modalités de mise en œuvre du Plan Sénégal Emergent (PSE) à l'horizon 2035.

Reçus par le chef de l'Etat Sénégalais, les anciens élèves de l'ENA France ont fait le bilan des travaux du colloque de Dakar avec Macky Sall qui les a encouragés à prendre activement part aux réformes administratives au Sénégal et dans d'autres pays représentés dont le Congo, afin d'aider le continent africain à poursuivre son chemin vers l'émergence.

Ces quatre dernières années, l'association congolaise, avec un agenda scientifique chargé, a œuvré pour le renforcement des capacités d'une centaine de fonctionnaires de l'Etat congolais de la première catégorie.

Dans la capitale sénégalaise, les délégations des énarques ont visité tour à tour, le monument de la Renaissance africaine, l'île de Gorée et le musée des civilisations africaines.

Avant de s'envoler pour Dakar, les anciens élèves de l'ENA ont participé à la réunion annuelle 2019 de la Confédération internationale des associations françaises et étrangères tenue à Ndjamena, au Tchad. Au total, quarante-quatre pays de quatre continents, basée à Paris, ont pris part aux assises. Le Congo a été représenté par le président de l'association des anciens élèves congolais de l'ENA française Matt Seinzor.

A NDjamena, ils ont pris part à un colloque organisé sur le thème « le capital humain au service du développement : nouvelles mobilités et compétences ». Ce thème défini par le président Tchadien, Idriss Deby Itno, a été animé par des personnalités tchadiennes et étrangères, à l'instar de Miriam Mahamat Nour, secrétaire général du gouvernement tchadien. Au cours de la réunion, les anciens élèves ont échangé sur l'actualité de leur l'école et ont convenu de contribuer à la réforme de l'ENA annoncée par le président français Emmanuel Macron.

A la fin de la réunion annuelle, les délégations des énarques accompagnées de l'ambassadeur de France au Tchad, Philippe Lacoste, ont été reçues par le président tchadien. Le président de l'association française, Daniel Keller et ses collègues ont présenté à Idriss Deby, la quintessence de leur réflexion. Réceptif aux différentes explications, le chef de l'Etat a encouragé ses interlocuteurs à poursuivre dans cette démarche pour contribuer « efficacement » au développement de leur pays.

Le séjour des énarques dans la capitale tchadienne s'est achevé par la visite de la nouvelle raffinerie construite dans le cadre de la coopération chinoise. Signalons que la présidence tournante de la Confédération sera assurée par Gabon.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.