Sénégal: Le Sénégal va lancer en octobre l"'appel à la concurrence" sur ses blocs libres (communiqué)

Dakar — L'Etat du Sénégal, à travers le ministère du Pétrole et des Energies, va lancer officiellement en octobre, lors du salon international du pétrole et du gaz en Afrique du Sud (Africa Oil and Power), l"'appel à la concurrence" sur ses blocs libres, a-t-on appris de source officielle.

L'Etat sénégalais veut également en profiter pour indiquer aux compagnies pétrolières les procédures d'accès aux cahiers de charge et de la soumission des offres.

" En Afrique du Sud, durant la conférence, l'Etat du Sénégal, à travers le Ministère du Pétrole et des Energies, va lancer officiellement l'appel à la concurrence sur les blocs libres et indiquer aux compagnies pétrolières les procédures d'accès aux cahiers de charge et de la soumission des offres", indique un communiqué du Secrétariat permanent du Comité d'orientation stratégique et de la Société nationale des pétroles du Sénégal (PETROSEN)

Selon ces deux structures, cette méthode, pratiquée dans la majeure partie des pays producteurs, est bien connue des compagnies pétrolières.

" D'ailleurs, c'est la méthode Norvégienne, plus communément connue sous l'appellation + Licensing rounds +. Après le lancement, ces dernières [les compagnies] prendront contact avec le Ministère du Pétrole et des Energies, la seule autorité compétente pour l'attribution des permis de recherche d'Hydrocarbures au Sénégal (article 3 de la Loi n°2019-03 portant Code pétrolier)", explique le communiqué.

Cette approche, poursuit le communiqué, est " beaucoup plus rentable", vu le nombre de grandes compagnies qui prennent part à ces sommets. Elle a aussi l'avantage d'être beaucoup moins coûteuse que si le pays devait organiser une rencontre par ses propres moyens.

Le COS/PETROGAZ et PETROSEN appellent à " plus de responsabilité et de sérénité" quant au traitement de l'information relative notamment à des enjeux aussi stratégiques que ceux liés au pétrole et au gaz.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.