Cote d'Ivoire: Sortie de la 53è promotion de l'ENS / Hamed Bakayoko aux nouveaux enseignants - : "Vous avez une grande responsabilité, ne rechignez pas à la tâche"

I ls sont désormais aptes à transmettre le savoir dans les salles de classe des lycées et collèges du pays.

Samedi dernier, 2792 étudiants de la 53è promotion de l'Ecole Normale Supérieure d'Abidjan (ENS) en fin de formation ont effectué leur sortie avec le ministre d'Etat, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko comme parrain. Le berceau du savoir que se veut l'ENS a, en effet, vibré. Entre messages forts, exhortations au travail bien fait et engagements, parrain, responsables de l'ENS et nouveaux enseignants ont exprimé leur détermination à contribuer à l'émergence de la Côte d'Ivoire. Aussi, le ministre Hamed Bakayoko estimant que la formation des hommes et des femmes est le socle d'un pays a invité ses filleuls à l'effort et au sacrifice dans l'accomplissement de leur tâche de formateurs. «Vous êtes au cœur de ce qui façonne notre pays. Vous êtes ceux-là mêmes qui feront la Côte d'Ivoire. Et, chacun de nous a un respect profond pour son enseignant. C'est pourquoi, je veux que vous soyez très fiers de ce que vous êtes aujourd'hui après tant d'années d'efforts. Vous avez une grande responsabilité aujourd'hui. Soyez des modèles et ne rechignez pas devant la tâche », a-t-il invité.

Tout en demandant aux uns et aux autres d'avoir à cœur de transformer positivement la société de demain. Car, selon lui, ceux qu'ils vont encadrer et former seront les décideurs de la Côte d'Ivoire de demain. «Que chacun de se dise : "il m'appartient de former un cadre discipliné et que mon bonheur de professeur à la retraite c'est de voir un de mes élèves être parmi les héros de ce pays, de le voir à des niveaux de responsabilités qui fassent honneur au travail que j'ai accompli », at-il conseillé à ceux qui veulent s'inspirer de ses qualités dans la conduite de leur carrière. Non sans remercier vivement le directeur général de l'ENS, le professeur Valy Sidibé et l'ensemble des enseignants de l'école pour la qualité de la formation dispensée aux étudiants afin qu'ils aient les "armes" nécessaires pour à leur tour former la relève de l'élite ivoirienne.

En effet, selon le DG, l'ENS a redoré son blason sous sa houlette avec un taux moyen de réussite au CAMES de 77,60%. «La vérité sur l'ENS aujourd'hui, c'est que nous l'avons trouvé en 2012 avec 3 professeurs titulaires, maintenant nous en avons 11. Nous avons trouvé l'ENS avec un seul maitre de conférences, aujourd'hui nous avons 29. Nous avons trouvé l'ENS avec 21 maitres assistants et aujourd'hui nous avons 80 maitres assistants. L'ENS devient ainsi un pôle d'excellence sous-régional », s'est-il réjoui.

Tout en saluant les efforts du gouvernement en faveur de meilleures conditions de travail et de réflexion traduits par la réhabilitation de l'ENS et sa dotation en matériels de pointe. «Nous sortons de cette école avec une solide formation et des connaissances indéniables. Nous prenons l'engagement d'être des travailleurs consciencieux au service de la nation », a rassuré le président de la promotion, Mallé Akoun Constant, avant de passer le flambeau à la 54è promotion

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.