Afrique: Africa Sports d'Abidjan - Bahi dénonce le jeu trouble de la FIF

La lune de miel entre Bahi Antoine et la Fédération ivoirienne de football (FIF) est terminée.

Adoubé lors de la suspension de Vagba Alexis, le président intérimaire se sent floué par la Fédération. Bahi Antoine l'a fait savoir, samedi 3 août, au Palm Club à Cocody, lors d'une réunion d'informations. En présence des membres d'honneur, des anciens présidents, des membres actifs et des membres du bureau exécutif, du président et des membres de l'Amicale anciennes gloires, et des structures des supporters, le président du Bureau exécutif est revenu sur les manigances de la FIF pour remettre le club à Vagba Alexis.

Des manœuvres souterraines pour contrôler l'Africa qu'il dit ne pas comprendre, surtout après avoir eu des assurances du président de la Fédération, Sidy Diallo. «Quand on est revenu de l'AG de Yamoussoukro (26 mai 2019, ndlr), j'ai été reçu par le président qui m'a garanti qu'il allait parler à Vagba. Il m'a même demandé de commencer les recrutements. Il a répété les mêmes choses au Caire», a dit Bahi. Mais d' où vient qu'on nous refuse la lettre d'engagement du club ?, s'est-il interrogé.

Face à cette situation et après le sit-in des membres associés sur le siège de la Fédération, Bahi est revenu sur les échanges qu'il a eus avec le président de la FIF. Ce dernier, a-t-il ajouté, s'est présenté comme un homme de parole, avant de nous demander de ne pas humilier Vagba Alexis. «Mais on ne va pas l'humilier comment ? Nous sommes de grandes personnes et quand tu dis quelque chose, il faut l'assumer. Tout ce désordre que nous vivons est voulu par le président Sidy Diallo. Il ne veut pas prendre ses responsabilités», a-t-il regretté. Toutefois, le dirigeant aiglon ne désespère pas pour autant. Il soutient que le président de la FIF est un dirigeant sage qui sait à quel moment prendre de bonnes décisions. «Le président Sidy a encore du temps.

Il a 24 heures ou 48 heures pour se prononcer. Il est un garçon très sage. Il dit qu'il va arranger le problème de l'Africa. Nous l'attendons. Il va réfléchir pour nous donner de très bonnes nouvelles. Vagba ne peut plus diriger l'Africa parce qu'il a terni l'image du club», a tenté de rassurer Bahi.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.