Cote d'Ivoire: Forum de l'Agoa - De nouvelles perspectives pour le commerce entre les Etats-Unis et l'Afrique

La 18ème édition du Forum sur la Loi sur la Croissance et les Opportunités de Développement en Afrique (AGOA) s'ouvre officiellement ce matin, en présence affective du Président de la République, Alassane Ouattara, avec la conférence ministérielle.

Sous le thème « L'AGOA et l'Avenir: Développement d'un nouveau paradigme pour orienter les relations commerciales et les investissements entre les Etats-Unis et l'Afrique », ce forum sera l'occasion pour l'Union africaine et les EtatsUnis de signer un accord. Deux rencontres sur la société civile et sur le secteur privé ont meublé la journée d'hier, dimanche. Dans son discours de lancement pour la rencontre avec la société civile, le sous-secrétaire d'Etat adjoint américain aux Affaires africaines, Matthew Harrington, a indiqué qu'à travers des programmes tels que le YALI, les États-Unis sont engagés à autonomiser la future génération de jeunes leaders africains, en les aidant à tirer profit de leur talent et de leur esprit d'entreprise.

Pour sa part, la ministre de la Femme, de la Famille, et de l'Enfant, Ramata LyBakayoko, a souligné que l'AGOA représente une réelle opportunité d'autonomisation économique de la femme et des jeunes. Concernant la rencontre avec le secteur privé, Seward Jones, sous-secrétaire adjoint pour le Moyen-Orient et l'Afrique au Département du Commerce des États-Unis, a déclaré que le gouvernement des ÉtatsUnis s'est engagé à promouvoir les investissements et le commerce avec les pays africains à travers l'initiative Prosper Africa, qui facilitera les échanges commerciaux et réduira les barrières au commerce.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.