Burkina Faso: CIM METAL SA - La fonderie, présentée aux acteurs du BTP

Les responsables de l'entreprise CIM METAL SA ont organisé un workshop (atelier collaboratif), le vendredi 2 août 2019, à Ouagadougou. A l'occasion, ils ont présenté aux acteurs du BTP, le fer produit par la société.

L'entreprise CIM METAL SA ne tarit pas d'initiative pour se rapprocher de sa clientèle. En effet, ses responsables ont, à travers un atelier collaboratif dénommé workshop, dans la soirée du vendredi 2 août 2019, à Ouagadougou, échangé avec des acteurs du BTP autour du thème : «L'acier du Burkina Faso : quels enjeux pour des constructions durables ?». Selon les administrateurs de la société, cette rencontre se veut un cadre d'échanges et de collaboration, qui vise à dévoiler les produits de CIM METAL SA au public. De ce fait, des communications sur la qualité et le processus de fabrication des fers de CIM METAL ont été présentées aux participants.

Pour l'administrateur de CIM METAL SA, Rahim Kanazoé, l'atelier de collaboration a pour objectif de permettre aux consommateurs de distinguer les produits CIM METAL SA de ceux importés. «Au Burkina Faso, il existe beaucoup de fer contrefait sur le marché. Cette soirée est une occasion pour nous de noter la particularité de nos produits. Il s'agit aussi de montrer que CIM METAL est une entreprise locale, qui produit du fer à béton de qualité», a-t-il déclaré.

CIM METAL SA, a insisté Rahim Kanazoé, offre des produits de meilleure qualité, moins chers, afin de permettre aux consommateurs burkinabè de pouvoir s'en procurer pour faire leurs constructions.

Il a également précisé que les produits issus de la fonderie de sa structure sont locaux. «Nous produisons localement du fer à béton, le FE 500 qui répond à toutes les exigences de qualité internationale. Nous envi-sageons dans les prochains jours nous lancer dans la production de tubes, de tôles et de tous les produits dérivés de la métallurgie», a-t-il informé.

Le directeur général de CIM METAL SA, Samer Mansour, a, lui, brandi la fonderie de CIM METAL SA comme la seule au Burkina Faso. «Nous n'avons plus besoin d'importer du fer. CIM METAL est sur place et met sur le marché des produits de qualité supérieure à des prix abordables», a-t-il justifié.

Du fer de qualité

Quant au président de la Ligue des consommateurs du Burkina (LCB), Dasmané Traoré, il a salué ce workshop qui, à l'entendre, va permettre aux consommateurs de pouvoir faire le choix de fer produit dont ils ont besoin.

A son avis, il donne l'information juste aux clients. «Loin de douter de la qualité des produits de CIM METAL SA, j'invite les responsables de la société à toujours informer les consommateurs pour que ceux-ci sachent les différentes caractéristiques des fers qui existent, afin de faire un très bon choix», a-t-il proposé.

Les participants ont reconnu que grâce à CIM METAL SA, le prix du fer a baissé sur le marché burkinabè. Par contre, ils ont relevé des insuffisances. C'est pourquoi il a été, entre autres, recommandé à l'unité industrielle, la production du fer (FE 400) beaucoup sollicité par les particuliers.

Au terme de l'atelier, des attestations de reconnaissance ont été remises aux groupes SOCOGHAF et SOCOCIM, deux grands partenaires commerciaux de l'industrie de métallurgie. CIM METAL SA est une société anonyme de droit burkinabè, filiale de CIM METAL group. Créée en 2014, en collaboration avec l'entreprise MMD Steel, elle s'érige comme la première usine de fabrication de fer TMT au Burkina Faso.

L'entreprise est certifiée ISO 14001 :2015 en normes internationales et ISO 9001 :2015 en management de qualité.

Par ailleurs, le groupe CIM METAL intervient dans différents secteurs tels que la cimenterie avec CIMFASO et CIMASSO, la métallurgie avec CIM METAL SA, le transport avec KANIS LOGISTICS, et ADEFA TRANSIT.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.