Congo-Kinshasa: BUTEMBO - La MONUSCO apporte son expertise aux enquêteurs de la Police Nationale Congolaise après l'attaque d'un convoi

communiqué de presse

Butembo, 6 août 2019- La Police de la MONUSCO a apporté son appui aux enquêteurs de la Police Nationale Congolaise (PNC) qui essaient de déterminer les circonstances de la récente attaque sur la route Beni-Butembo d'un convoi de la riposte contre la maladie à virus Ebola. Ces enquêtes visent à rassembler des éléments qui pourraient aider à identifier les auteurs des attaques, en vue d'éventuelles poursuites judiciaires.

C'est ainsi que l'expert en police technique et scientifique des Nations Unies à Butembo, Silviu Anton, s'est rendu sur les lieux de l'incident aux fins de constatations techniques avec une équipe de l'escadron de recherches et investigations de la PNC. Ils ont sur place, sous une escorte des Forces Armées de la République Démocratique Congolaise (FARDC), procédé à la recherche et au relevé d'indices et de preuves. L'équipe a pu relever plusieurs impacts de balle sur les véhicules dont l'un a vu son moteur sérieusement endommagé. Le convoi attaqué était composé de trois véhicules ayant à bord des médecins congolais et de l'Organisation Mondiale de la santé escortés par la PNC. Aucune perte en vie humaine n'a été enregistrée.

La présence des experts de la Police de la MONUSCO auprès des enquêteurs de la PNC est régulière. Il y'a de cela quelques semaines, les experts de la Police des Nations Unies ont participé aux relevés des traces, d'indices et de preuves lors du meurtre d'un agent de la riposte à Butembo. Les Policiers des Nations Unies apportent ainsi à leurs collègues de la PNC leur expertise en matière de Police Technique et scientifique.

Les experts de la Police MONUSCO ont eu à participer à plusieurs autres enquêtes aux cotés de la PNC. On peut rappeler entre autres, celle sur la mort des deux experts des Nations Unies dans le Kasaï, dont le jugement est en cours. Il y'a eu aussi de cela un peu plus de deux ans, ils ont participé à une enquête à Bukavu à la suite de l'explosion d'un véhicule supposé piégé.

Ces experts appartiennent à l'unité de lutte contre le crime organisé (SOCSU, sigle anglais). Sur décision du Chef de la composante Police de la MONUSCO, le Général Awale Abdounasir, ils sont déployés partout où la Police MONUSCO est présente. Leur rôle est d'appuyer la PNC dans les enquêtes mais surtout former les agents de Police technique et scientifique PNC.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Organisations Internationales et l'Afrique

Plus de: Monusco

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.