Sénégal: "Fass Emergent est un exemple crucial pour atteindre le développement durable" (directrice Exécutive UNFPA)

Forum de la jeunesse africaine dénommé "25 heures de Dakar" qui s'est tenu le 7 août 2019

Dakar — Le projet Fass Emergent est un exemple crucial pour la communauté au Sénégal car cela permet aux jeunes de garder l'espoir et de faire les choses de manière différente pour atteindre le développement durable, a soutenu, Natalia Kanem, Directrice exécutive du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA).

En visite officielle au Sénégal, du 5 au 7 août, la Directrice exécutive du Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA), Docteur Natalia Kanem s'est rendue mardi à la mairie de Fass-Gueule Tapée-Colobane pour s'enquérir de la mise en œuvre du Projet Fass Emergent.

Selon elle, " travailler ensemble, c'est faire les choses de manière différente et c'est cela le développement durable. C'est un exemple crucial pour promouvoir le développement durable".

"Je suis fière d'être à Fass. Cette communauté est en train d'émerger. J'aime ce projet que j'ai voulu venir voir de mes propres yeux", a ajouté la directrice exécutive de l'UNFPA.

Promettant de continuer ce partenariat avec toutes les communes, elle a souligné que ce projet est " important parce qu'elle met en avant les femmes et les jeunes pour aller au développement durable".

Pour l'adjoint au maire de la commune, Michel Cissé "c'est un partenariat qui a posé des jalons féconds. Ce projet est important parce qu'il met l'accent sur les investissements dans la santé, l'éducation, l'entreprenariat, la bonne gouvernance et la promotion du développement à la base".

"Notre commune se sent honorée de servir de collectivité locale pilote. Il s'agit tout d'abord de réhabiliter notre poste de santé avec la construction d'une maternité moderne", a-t-il indiqué.

Avec une population de 58802 habitants, la commune de Fass-Colobane-Gueule Tapée bénéficie dudit projet dans le cadre de l'opérationnalisation du dividende démographique avec le développement d'un réseau de partenariat de l'UNFPA, de l'Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI), du Fonds d'Equipement des Nations unies (UNCDF) mais aussi des ministères de la santé et de la famille.

La visite de la Directrice exécutive du UNFPA sera marquée par sa participation à un événement organisé par la jeunesse, intitulé "25 heures de Dakar", auquel vont prendre part plus de 500 jeunes du continent.

Les "25 heures de Dakar" se tiendront le mercredi 07 août au monument de la Renaissance africaine avec la présence de l'artiste Youssou Ndour.

Cette première visite officielle de la directrice exécutive au Sénégal et en Gambie (8 et 9 août) s'inscrit dans le cadre de la célébration des 50 ans de l'UNFPA et du 25e anniversaire de la Conférence internationale sur la population et le développement (CIPD), qui se tiendra du 12 au 14 novembre 2019 à Nairobi, au Kenya.

Le prochain Sommet de Nairobi sur la CIPD25 se tiendra sous le thème "Accélérer les promesses".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.