Congo-Kinshasa: La BAD fait un don des motos et véhicules à la Cellule infrastructures du Kasaï

La Banque africaine de développement (BAD), par l'entremise de la Cellule infrastructures au Kasaï, a doté les ONG locales de 16 motos et deux véhicules: un pour l'Inspection de l'agriculture et un autre pour le développement rural. Ce don s'inscrit dans le cadre du projet Tshikapa-Kamuesha pour faciliter la mobilité sur terrain.

Le projet Tshikapa-Kamuesha consiste à la construction de « 10 marchés ; 25 forages ; 5 adductions d'eau ; 100 sources ; 13 entrepôts : 13 latrines et 368 Kms de piste rurale », selon le chef du projet John Makwela. « Pour les affaires sociales, la cellule d'infrastructure va également construire 300 primitifs fonctionnels et 6 plateformes multifonctionnelles pour les femmes », a-t-il ajouté.

D'après John Makwela, les services ciblés pour ce projet relèvent du Ministère de l'Agriculture, du Développement rural, des Affaires sociales, de l'Environnement, du Genre, Famille et Enfants et quelques Ong locales. Il s'agit notamment, de l'ADEDEFO, CEMEA, FEPROR, CADEFA et BSK de Kamuesha.

Par ailleurs, il faut reconnaitre qu'avec ces engins, tous les services qui accompagnent la Cellule infrastructures doivent désormais se déplacer pour faire le suivi du travail dans les différents coins de la province.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.