Burkina Faso: Réalisation de 3000 infrastructures - Le PADEL ne veut pas de fausse note

Le Programme d'appui au développement des économies locales (PADEL) a tenu, le jeudi 1er août 2019, à Ouagadougou, une rencontre d'échanges avec ses antennes régionales. L'objectif de ce cadre est de passer en revue les dossiers techniques des entreprises recrutées pour les réalisations des travaux et de préparer les cadres régionaux de dialogue.

Dans le cadre de la mise en œuvre des activités du Pro-gramme d'appui au développement des économies locales (PADEL) dans les régions du Sahel, de l'Est, de la Boucle du Mouhoun, du Centre-Nord, du Centre-Sud et Centre-Est, il est prévu la réalisation de plus de 3000 infrastructures (des boutiques de rues, des marchés à bétail, des abattoirs, etc.).

Pour assurer la réussite des projets, les responsables du PADEL ont rencontré, le jeudi 1er août 2019 à Ouagadougou, les antennes régionales et les entreprises chargées de ces réalisations.

Aussi, cette rencontre se tient en prélude au déroulement des cadres régionaux de dialogue et au lancement des travaux de démarrage des infrastructures dans les régions en septembre prochain.

Selon le coordonnateur national du PADEL, Martial Wilfried Bassolé, ce cadre va permettre de passer en revue les dossiers techniques des entreprises recrutées pour la réalisation des travaux, et échanger avec les bureaux de suivi-contrôle en vue d'assurer la qualité des infrastructures et le respect des délais.

C'est également, a-t-il ajouté, une occasion de déterminer les préalables sur le terrain. « Il s'agira aussi de préparer les cadres régionaux de dialogue qui vont aider à la mise en œuvre de ces infrastructures.

Etant donné qu'ils sont des parties prenantes, chacun, dans son domaine concerné, devra accompagner la réalisation des infrastructures sur le terrain », a souligné M.Bassolé.

Il a précisé, en outre, que les premiers bénéficiaires, à savoir les présidents des conseils municipaux et régionaux et les organisations de la société civile ont un rôle d'accompagnement et de suivi de l'exécution.

« Tout cela est coordonné par le gouverneur, qui est le président du cadre régional de dialogue, assurant la coordination opérationnelle sur le terrain », a expliqué le coordonnateur national du PADEL.

Lancé en novembre 2016 dans la région du Sahel, le PADEL a pour objectif de lutter contre la pauvreté et réduire les disparités inter et intra régionales. Dans cette partie du Burkina Faso, le projet a déjà réalisé plus de 200 infrastructures malgré le contexte sécuritaire.

« La difficulté majeure rencontrée est la problématique de l'accessibilité de certaines localités, et qui a impacté la réalisation des infrastructures sur le terrain notamment dans les zones où les défis sécuritaires se posent.

Mais avec les dispositions prises, nous continuons à avancer et nous avons bon espoir que nous allons terminer dans les délais », a souhaité M. Bassolé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.