Madagascar: Secteur de l'énergie - Un système d'information lancé hier à Ampandrianomby

Une base de données sur le secteur de l'énergie à Madagascar est désormais disponible et accessible à tous. (Photo : Kelly R.)

50% de la population doit avoir accès à l'électricité à un prix socialement acceptable, d'ici 5 ans, selon l'objectif de l'Etat. La transparence et la disponibilité de base de données est nécessaire pour atteindre cet objectif, d'après le ministère de tutelle.

L'accès à l'information est de mise, pour promouvoir l'électrification à Madagascar. C'est ce qui a été mis en avant, lors du lancement officiel du Système d'Information Énergétique (SIE), qui s'est tenu hier, à Ampandrianomby. Selon le Ministère de l'Energie, de l'Eau et des Hydrocarbures (MEEH), il s'agit d'un projet qui vise la transparence du secteur de l'énergie avec l'appui de la Coopération allemande à travers le programme GIZ-PERER intitulé « Promotion de l'électrification par les énergies renouvelables », présent à Madagascar depuis 2015, dans le cadre de la coopération bilatérale entre Madagascar et l'Allemagne, pour la redynamisation du secteur de l'énergie de la Grande-île. « L'atteinte de la Politique Générale de l'Etat (PGE) sur l'accès à l'électricité à un prix socialement acceptable pour 50% de la population en doublant les moyens de production d'électricité en cinq ans. L'instauration d'une base de données s'avère une priorité comme outil d'aide à la décision pour les investisseurs et opérateurs privés ; grand public, secteurs publics », a indiqué le MEEH.

Accès libre. Après le lancement d'hier, le SIE est désormais consultable sans mot de passe à l'adresse www.energie.mg. Selon ses promoteurs, les décideurs et acteurs du secteur de l'énergie pourront exploiter les données concernant l'électricité, les hydrocarbures, la biomasse, ainsi que le bilan énergétique, pour leurs orientations et planification stratégiques. En effet, cet outil peut aider le secteur privé dans l'identification des projets prometteurs, de même pour les étudiants intéressés par le secteur de l'énergie à Madagascar.

Objectif. Selon les explications, le SIE est conçu pour dégager une vision étendue et détaillée du secteur énergétique. Une vision partagée par tous les acteurs du secteur public et privé en vue d'engendrer des impacts positifs à long terme, liés à une Politique Énergétique plus efficiente notamment la transparence du secteur de l'énergie. Pour bien garnir son contenu, le SIE prend en considération toutes les données énergétiques provenant de différentes sources à l'exemple des organismes rattachés au MEEH, ceux liés à la forêt et l'agriculture, le transport. Le système s'alimente également des données de l'Institut National de la Statistique, des sociétés de production et de distribution d'électricité, du groupement des professionnels des hydrocarbures, d'autres issues des autres ministères et entités publiques ou privées fournisseurs de données. Selon le comité technique du SIE, des enquêtes sur terrain et des entretiens individuels ont également été menés. Des mises à jour périodiques sont prévues.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.