Togo: Marchés publics - L'expertise de la BAD

7 Août 2019

Les appels d'offres publics sont nombreux et les autorités cherchent à impliquer au maximum les entreprises locales. Pas évident.

Les dossiers envoyés ne correspondent pas aux critères exigés et il est souvent difficile d'y voir clair sur la solvabilité des soumissionnaires.

Les responsables de l'Autorité de régulation des marchés publics (ARMP) vont de surprises en surprises en consultant les dossiers.

Apprécier les offres n'est pas toujours facile.

Raison pour laquelle l'ARMP a demandé l'assistance des experts de la Banque africaine de développement (BAD).

L'institution va mettre en place un mécanisme qui porte sur la qualification et la classification des entreprises, bureaux d'études et laboratoires des BTP.

'Ce mécanisme rentre dans la droite ligne de la réforme du cadre juridique et institutionnel de la gestion des marchés publics entamé par le gouvernement depuis quelques années', explique Aftar Touré Morou, le directeur général par intérim de l'ARMP.

La finalité est d'avoir un processus conforme aux directives de l'UEMOA et qui correspond peu ou prou aux indicateurs de performance de l'OCDE.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.