Cameroun: Industrie et développement technologique - Le ministre prend le pouls à Douala

Gabriel Dodo Ndoke a visité les services placés sous sa tutelle lundi au cours de sa visite de travail et de prise de contact.

C'est par la Chambre de Commerce, d'Industrie, des Mines et de l'Artisanat (Ccima) que le ministre des Mines, de l'Industrie et du Développement technologique (Minmidt), Gabriel Dodo Ndoke, a débuté sa visite de travail et de prise de contact lundi 5 août à Douala. Une étape qui a permis au chef de ce département ministériel d'être au fait de la structuration et du fonctionnement de ce service fondé en 1922. « La participation au développement économique de notre pays est inscrite dans l'acte de naissance de la Ccima », a rappelé le président de la Chambre de Commerce, Christophe Eken.

Elle apporte notamment « une assistance multiforme aux acteurs économiques en termes d'appui aux entreprises, de renforcement des capacités », a-t-il précisé. L'effondrement de ses missions au profit des nouvelles structures et la chute drastique de ses moyens financiers dont le budget est passé de 40 milliards il y a quelques années à un peu plus d'un milliard de nos jours, font partie des difficultés évoquées par Christophe Eken. « La Ccima est la mère des structures faitières d'appui au développement économique de notre pays », a souligné le ministre Gabriel Dodo Ndoke, qui a émis le vœu de voir la Ccima redevenir la vitrine de la promotion de l'investissement au Cameroun.

Tout en promettant de plaider en faveur de la Ccima en vue de la consolidation de son rendement, le Minmidt a également prescrit l'amélioration quantitative et qualitative du fichier des commerçants, qui n'en compte actuellement que 75 mille. Au cours de cette visite, le projet de mise en place des indications géographiques a été présenté. Le poivre de Penja et le miel d'Oku, deux produits labélisés, en font déjà partie. Produits auxquels va s'ajouter le cacao rouge du Cameroun. Le ministre s'est également rendu au centre d'incubation pilote (Cip) de la Ccima situé à Bwadibo dans l'arrondissement de Dibombari. Sous la conduite du directeur Yves Tefack, le ministre Dodo Ndoke et sa suite ont visité le chantier de construction de l'usine pilote ainsi que le bâtiment administratif.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.