Cameroun: Pénétrante Est de Douala - Des stratégies pour fluidifier le trafic

Suspension des travaux de réhabilitation, restriction de la circulation des gros porteurs, aménagement des voies de contournement, etc. pour faciliter la circulation.

En visite de travail dans la capitale économique mardi 6 août 2019, pour évaluer l'évolution des travaux de réhabilitation de la pénétrante Est, le ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, non satisfait de la qualité des travaux réalisés, a tout simplement décidé de les suspendre, en attendant une évaluation approfondie. Selon le Mintp, l'entreprise en charge de l'exécution du chantier n'a pas respecté un certain nombre de prescriptions visant à maintenir la circulation sur ce tronçon du corridor Douala-N'Djamena.

Les travaux, d'un coût total de plus de 34 milliards de F, devraient aboutir à la fluidification de la circulation sur cet important tronçon routier. Au passage du cortège du ministre des Travaux publics hier en matinée, des dizaines de camions stationnés bordaient la route nationale n°3 au niveau du pont sur la Dibamba. Ce n'est pas l'arrivée du Mintp qui les a immobilisés à cet endroit. « Nous attendons 21h pour entrer en ville », renseigne Thomas, chauffeur de camion. C'est un indicateur de l'entrée en vigueur de l'arrêté préfectoral signé le 5 août dernier, portant restriction de la circulation des gros porteurs.

Depuis deux jours, la circulation s'est nettement fluidifiée sur ce tronçon allant du lieu dit « Borne 10 » jusqu'au pont sur la Dibamba. Un début de solution à ce qui était devenu un véritable chemin de croix pour les usagers de cette route, lesquels mettaient parfois quatre heures pour sortir ou entrer dans la ville de Douala. L'aménagement de la voie de contournement a également été prescrit par le Mintp, qui a bravé les bourbiers, trous et autres nidsde- poule de la route allant de Ndogpassi 2 au lieu-dit Carrefour collège Cplan à Japoma, en passant par le quartier Nyala.

Cette voie de contournement d'une longueur de 18km contribuera au désengorgement de la pénétrante Est, notamment pendant la suite des travaux de réhabilitation. « Nous allons très rapidement réparer cette route, traiter toutes les dégradations pour la rendre circulable. L'autorité administrative prendra les décisions visant à orienter un certain nombre de véhicules par-là », a expliqué le Mintp

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.