Seychelles: Un juge mauricien de la cour d'appel des Seychelles décède des suites d'une courte maladie

Un juge mauricien à la Cour d'appel des Seychelles est décédé mardi à la suite d'une courte maladie, a déclaré State House dans un communiqué.

Le président Danny Faure a exprimé ses sincères condoléances à la famille du juge Prithviraj Fekna, décédé à l'hôpital des Seychelles.

Le juge Fekna, âgée de 54 ans, a été assermenté le 27 juin en tant que juge d'appel non résident à la Cour d'appel des Seychelles. Avant sa nomination, il était juge à la Cour suprême de Maurice depuis sa nomination en 2011.

Selon State House, il était arrivé aux Seychelles le 1er août et avait été admis à l'hôpital des Seychelles après être tombé malade le lundi 5 août.

La Cour d'appel a tenu mercredi une brève séance solennelle en l'honneur du juge Fekna en présence de trois membres de sa famille, de juges de la Cour suprême, de magistrats et de membres du barreau.

Le président de la Cour d'appel, Francis MacGregor, a présenté ses condoléances à la famille et a évoqué la carrière impressionnante du juge Fekna en tant que membre de la Cour suprême de Maurice et enseignant à l'institut de formation judiciaire de Maurice.

La juge en chef Mathilda Twomey a également exprimé ses condoléances et a déclaré que la Cour d'appel regrettait de ne pas avoir eu la possibilité de travailler avec le juge Fekna, qui était chaleureux, gentil et diligent dans son travail.

Elle a qualifié le juge Fekna de «grand juge d'appel que les Seychelles at eu». Le juge Fernando a partagé une brève réflexion sur l'enthousiasme du juge Fekna à travailler avec l'éducation juridique aux Seychelles.

La Cour a observé une minute de silence en l'honneur du juge Fekna et a ajourné toutes les affaires de la journée.

The Indian Ocean News a cité le président de la Cour suprême de Maurice, Eddy Balancy, qui a déclaré: «J'ai été profondément choqué d'apprendre le décès du juge Fekna aux Seychelles.

C'était un juge très dévoué qui ne ménageait aucun effort pour trouver une solution à tout problème juridique. Il a également enseigné le droit avec passion. «

Il était très apprécié de ses collègues et manquera beaucoup à la Cour suprême. J'adresse mes plus sincères condoléances à sa famille et à tous ceux qui sont en deuil », a déclaré M. Balancy, selon la chaîne de presse.

La Cour d'appel des Seychelles est la dernière instance d'appel dans l'archipel des 115 îles de l'océan Indien occidental. La Cour a trois sessions par an, généralement en avril, août et décembre.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Seychelles

Plus de: Seychelles News Agency

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.