Cote d'Ivoire: Rgph 2019 - La BAD s'assure du bon déroulement du processus

La question des risques a fait l'objet d'une table ronde dans les locaux de l'institution à l'immeuble Ccia au Plateau.

Le Recensement général de la population et de l'habitat (Rgph 2019) était le 5 août au cœur d'une table ronde dans les locaux de la Banque africaine de développement (Bad) à l'immeuble Ccia au Plateau.

Les échanges ont porté sur les principaux besoins en matière de gestion opérationnelle et financière du processus.

Les travaux ont consisté à regarder de près les capacités logistiques nécessaires à la distribution et à la protection de l'équipement, mais également la sécurisation des procédures de rémunération des agents.

L'objectif étant d'évaluer les capacités, afin de déterminer les processus logistiques et les fournisseurs de services. Puis, d'aider le partenaire à mettre au point un système en ligne pour attribuer et gérer les contrats du personnel sur le terrain et effectuer les paiements correspondants.

Parmi les défis à relever, figure la communication à faire tant en interne qu'à l'étranger, selon Yéo Nahoua, directeur de Cabinet, représentant la ministre du Plan et du Développement.

Yéo Nahoua a exprimé les remerciements du gouvernement à l'endroit de la Bad et du Fonds des Nations unies pour la population (Unfpa) pour cet accompagnement offert à tous les pays africains engagés dans un processus de recensement dont la Côte d'Ivoire.

Ces remerciements ont été appuyés par Gabriel Doffou N'Guessan, Dg de l'Institut national de la statistique (Ins). D'autant plus que « la rencontre arrive à point nommé pour faire le bilan et renforcer les moyens», puisque le processus est entré dans sa phase pratique.

Quant à Caspar Peek, représentant de l'Unfpa en Côte d'Ivoire, il s'est félicité de la bonne collaboration avec le gouvernement. Mais aussi du fort engagement des autorités ivoiriennes en faveur du bon déroulement du processus de recensement et de sa réalisation dans les délais impartis.

Il a rappelé que ce processus qui doit demeurer politiquement neutre doit faire en sorte que personne ne passe à travers le décompte de la population surtout pour des raisons de déplacement.

Il a donc invité toutes les parties prenantes à mettre tout en œuvre pour que les populations s'approprient le Rgph 2019.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.