Afrique: Télécommunications - Les champions du Maghreb et de l'Afrique pour l'Internet 4G

Le Maroc est le premier au Maghreb, en termes d'accès à l'Internet 4G et le deuxième en Afrique, après le Sénégal, à en croire un rapport du cabinet britannique.

Dans son dernier rapport sur l'accès aux données mobiles, le cabinet britannique OpenSignal a indiqué que le royaume chérifien occupait la seconde place, en termes de performance et de disponibilité de la 4G sur le continent.

Le Maroc arrive ainsi derrière le Sénégal, devançant l'Afrique du Sud. La Tunisie et l'Algérie sont respectivement classées aux cinquième et dixième places.

Selon OpenSignal, le Sénégal a obtenu 77,2%, suivi du Maroc (76,8%) et de l'Afrique du Sud (75,9%). La Tunisie et l'Algérie ont obtenu respectivement 71,8% et 56,5%.

Le même rapport a souligné que le royaume chérifien dépassait certains marchés bien plus avancés dans "un domaine largement dominé par la Corée du Sud, le Japon et la Norvège à l'échelle mondiale".

S'agissant de la vitesse de téléchargement des données mobiles, le rapport fait ressortir que le Maroc figure à la troisième place avec 11,2 Mbps (Méga bytes par seconde), derrière la Tunisie (13,4 Mbps) et l'Afrique du Sud, à la première place avec 15 Mbps. L'Algérie, en dixième place, a une vitesse moyenne de téléchargement de seulement 3,1 Mbps.

Le Maroc est également en tête des pays du Maghreb, en matière de débit Internet. Selon une étude réalisée par le site britannique spécialisé Cable, le royaume chérifien se trouve à la 100e place sur 207 pays, loin devant la Tunisie qui arrive à la 114e, la Libye (116e), l'Algérie (182e place) et la Mauritanie , à la 204e place.

Tagged:

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.