Ile Maurice: Fraude mise à jour - Swan Life, un employé aurait détourné Rs 25 M

Le talk of the town dans les bureaux de la capitale, depuis hier, concerne une fraude de plus de Rs 25 millions chez Swan Life, le pôle assurance-vie et pension du groupe. L'auteur présumé serait un Pension Executive, qui aurait effectué, depuis 2014, des transferts frauduleux sur ses comptes dans deux banques commerciales.

Le pot aux roses a été découvert lundi dernier, quand le système a détecté un transfert bancaire inhabituel d'environ Rs 1 million, éveillant les soupçons des responsables du département des finances.

Alertée, la direction gèle les opérations et laisse le soin aux spécialistes de remonter la filière pour en identifier l'auteur. Cela a permis de démasquer un cadre intermédiaire du back-office.

Convoqué, le Pension Executive est confronté à son délit, suspendu de ses fonctions et son ordinateur est confisqué.

Un responsable de la société, assisté de ses conseillers juridiques d'ENS Africa, porte plainte contre lui au Central Criminal Investigation Department. «Nous menons une enquête in- terne pour établir l'étendue de la fraude.

Pour le moment, je ne peux révéler le montant exact car les transactions se sont espacées d'une année à l'autre.

Sans les nouvelles procédures, cette transaction suspecte n'aurait pas été découverte», déclare Patrick Bastide, Senior Manager du pôle international de Swan, qui est chargé de coordonner l'affaire en interne.

Actuellement, les enquêteurs internes tentent de comprendre le modus operandi du fraudeur présumé à travers une vingtaine de transactions avec deux banques pendant cette période.

Ce détournement de fonds interpelle plus d'un. Il soulève des questions sur les failles du système de contrôle et de procédures des transactions de la société. Des spécialistes, interrogés par l'express, se demandent comment l'audit interne et les auditeurs indépendants n'ont pas détecté d'anomalie.

On ignore à ce stade si la somme provient de la trésorerie interne de Swan ou des fonds de pension de ses clients.

Si c'est le deuxième scénario qui se dessine, Swan Life devra rembourser les clients en attendant de récupérer le montant détourné après l'enquête policière qui pourrait durer quelques mois.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.