Tunisie: Ligue africaine des champions 2019 - L'Espérance de Tunis rétablie dans ses droits

C'est désormais officiel. L'Espérance sportive de Tunis est la vainqueur de la dernière Ligue africaine des champions. La Confédération africaine de football l'a confirmé le 7 août.

« Le Wydad athlétic club est perdant du match de la finale retour par forfait, une amende de cinquante mille dollars américains est imposée au club pour abandon du match et une autre de quinze mille dollars américains lui est infligée pour l'utilisation des fumigènes par les supporters », souligne la décision.

Tenu en échec 1-1 en finale aller de la Ligue des champions, le WAC alors mené 0-1 avait vu son égalisation invalidée par l'arbitre. L'assistance vidéo à l'arbitrage étant en panne, la contestation a duré plus de soixante minutes sans pourtant que le match se poursuivre. C'est dans la confusion totale que la CAF avait remis le trophée à l'Espérance de Tunis avant de revenir sur sa décision le 5 juin à Paris.

La CAF avait affirmé que la finale retour de la Ligue des champions africaine entre l'Espérance de Tunis et le Wydad Casablanca serait rejouée sur un terrain neutre et après la Coupe d'Afrique des nations 2019. Une décision qui n'avait pas fait l'unanimité des deux clubs, lesquels ont sollicité l'arbitrage du Tribunal arbitral du sport (TAS).

Le WAC demandait que la décision de la CAF soit annulée et remplacée par une décision mentionnant que le titre de vainqueur de la Ligue des Champions lui revienne et que la prime du vainqueur lui soit versée. L'Espérance de Tunis, quant à elle, exigeait que la décision de Paris soit annulée parce que le club a été déclaré vainqueur de la compétition par les dirigeants de la CAF. La demande des Marocains a été rejetée par le TAS, lequel avait renvoyé aux organes compétents de la CAF les questions de la répétition du match retour de la finale et de la procédure disciplinaire. Le Jury de la CAF a décidé d'infligé au club Espérance sportive de Tunis une amende également de cinquante mille dollars américains pour non seulement l'usage de fumigènes et jets de projectiles mais aussi pour le comportement anti sportif.

« Le club (Espérance) jouera ses deux prochains matches interclubs à domicile à huis clos pour usage excessif des fumigènes et pétards. Toutefois le jury a décidé de suspendre cette sanction à condition que le club ne soit pas coupable d'une telle infraction pour les douze prochains mois », souligne la décision du Jury disciplinaire. Le Jury a, par ailleurs, rappelé à l'ordre M. Mohamed Meddeb, le président de l'Espérance de Tunis, en lui infligeant une amende de vingt mille dollars américains pour son comportement anti sportif à l'encontre du président de la CAF.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.