Guinée: L'ITC déploie des experts en gestion financière pour soutenir les entreprises et projets de la jeunesse guinéenne

communiqué de presse

Quelque 600 micros, petites et moyennes entreprises et porteurs de projets bénéficieront d'appui pour le développement et la croissance de leurs activités.

La question du financement des entreprises constitue un des éléments porteurs de la croissance sur lequel les pays africains comptent pour émerger. En Guinée, malgré les efforts déployés par le Gouvernement et ses partenaires pour dynamiser le secteur privé local, il reste évident que des entraves à la promotion de l'entrepreneuriat national et à l'épanouissement des micros, petites et moyennes entreprises (MPME) subsistent dans le pays.

Dans le cadre de ses interventions au sein du Programme d'appui à l'intégration socio-économique des jeunes Guinéens (INTEGRA), le Centre du commerce international a travaillé à la formation d'un pool de conseillers en gestion financière (CGF) dont la mission consiste à accompagner les responsables des MPME et les jeunes porteurs de projets dans leur parcours de développement et de croissance.

"Nous serons déployés dans les diverses régions du pays pour appuyer les jeunes entrepreneurs et chefs de MPME à matérialiser leurs idées en projets bancables afin de les aider à mobiliser les financements nécessaires au démarrage et à l'expansion de leurs activités", précise M. Keita, Conseiller en gestion financière dans la zone spéciale de Conakry.

Plus précisément, l'accompagnement se traduira par des formations en éducation financière, l'aide à la mise en place de systèmes simplifiés de comptabilité et de gestion, ainsi qu'au montage et à la mise en œuvre de plans d'affaires. A l'issue d'une période de formation de près de six mois, les CGF se déploient désormais sur l'ensemble du territoire et travailleront en immersion avec des porteurs de projets et responsables d'entreprises actifs dans les secteurs de l'agroalimentaire, des nouvelles technologies de l'information et de la communication et du contenu local.

Parmi les premières cibles mobilisées, l'enthousiasme se fait sentir. "J'ai déjà pu bénéficier de l'appui des experts en gestion financière lors de ma participation à la Semaine du Numérique, organisée en juin dernier à Conakry. Ils m'ont aidé à préparer ma participation à un concours de jeunes entrepreneurs. Par la suite, les séances en développement personnel m'ont permis d'identifier mes forces mais également mes priorités pour ensuite établir une feuille de route viable afin d'engager mes premiers pas dans l'aventure entrepreneuriale", M. Mamoudou Touré, Directeur de la startup African Heros.

En ce moment même, les conseillers rejoignent progressivement les régions dans lesquels ils opèreront tout au long de la durée du programme INTEGRA, à savoir jusqu'en 2022. A l'issue des deux premières années de déploiement, les interventions des CGF devraient avoir bénéficié à quelque 600 entreprises et jeunes entrepreneurs.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ITC

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.