Sierra Leone: Des pluies torrentielles provoquent des inondations meurtrières

Innondation - Photo d'illustration

La Sierra Leone fait face à des pluies torrentielles et la crainte de nouvelles inondations meurtrières. Au moins sept personnes sont mortes et 8 000 ont été déplacées dans la semaine qui vient de s'écouler, selon la sécurité nationale du pays.

Le gouvernement est pour l'instant en train de procéder à une évaluation des dégâts des derniers jours et de distribuer une aide d'urgence pour les personnes les plus vulnérables.

La majorité des victimes des récentes inondations sont des habitants des bidonvilles proches de Freetown et de régions marécageuses, selon le Bureau de la sécurité nationale.

Un glissement de terrain a notamment emporté plusieurs maisons dans un quartier populaire de la capitale. Deux personnes ont aussi trouvé la mort dans l'effondrement de leur habitation.

Selon la Croix rouge, plusieurs milliers de personnes doivent être relogées en urgence après avoir vu leurs biens submergés par les eaux. L'organisation se dit inquiète, et mentionne le manque d'eau potable dans les zones sinistrées.

Déjà plus de 1 000 morts en 2017

Ce genre de désastre est malheureusement récurrent en Sierra Leone. Le pays a connu plusieurs inondations majeures ces dernières années.

La plus meurtrière remonte à 2017, il y a deux ans. Plus de 1 000 personnes avaient alors trouvé la mort, notamment dans un gigantesque glissement de terrain qui avait fait des centaines de victimes.

Cette fois, les autorités ont d'ores et déjà conseillé aux personnes vivant dans des zones à risque de quitter leur domicile, en prévision des intempéries qui vont se poursuivre dans les prochains jours.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.