Burkina Faso: Dialogue social - Le gouvernement fait appel à l'expertise du BIT

Dans le souci de promouvoir le dialogue social au Burkina Faso, et à l'initiative du Premier ministre, il sera organisé demain 9 août 2019, un séminaire gouvernemental sur la question à Ouagadougou.

Ce séminaire sera animé par des experts du Bureau international du travail (BIT). C'est dans le cadre de cette rencontre que le directeur général adjoint pour les Programmes extérieurs et les partenariats de l'Organisation internationale du Travail Moussa Oumarou, séjourne dans notre pays, sur invitation du Chef du gouvernement, Christophe Joseph Marie Dabiré.

En effet, convaincu que le dialogue social est un puissant instrument dans l'apaisement du climat social dans notre pays, le Premier ministre depuis sa participation à la conférence internationale sur le travail à Genève en juin dernier, avait pris l'engagement de tout mettre en œuvre pour que l'ensemble de son gouvernement s'approprie la philosophie du dialogue social et que tous soient au même niveau de compréhension.

Le Chef du Gouvernement à travers cette démarche, démontre une fois de plus, sa volonté de promouvoir un environnement de travail apaisé, pour le bonheur de tous les burkinabè.

Le Directeur général adjoint du Bureau International du Travail salue cette vision des autorités burkinabè, de travailler à consolider le dialogue social.

Une démarche inédite selon Moussa Oumarou, est le gage d'un dialogue fructueux capable d'aplanir toutes les difficultés, qu'elles soient politiques, économiques ou sociales.

A la question de savoir si l'Organisation internationale ne s'ingère pas ainsi comme médiateur entre le Gouvernement burkinabè et ses partenaires sociaux que sont les syndicats, Moussa Oumarou a répondu par la négative : le BIT ne dialogue pas à la place des acteurs du dialogue social dans un pays, mais plutôt, il accompagne la volonté de ces acteurs à espérer un climat social apaisé.

A la suite du séminaire gouvernemental, une autre session sera organisée au profit des partenaires sociaux.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.