Cote d'Ivoire: Ligue1 saison 2019-2020 /Cahier des charges, stades - Les grandes innovations

Le championnat national de première division de Côte d'Ivoire débute le samedi 17 aout 2019. Les 14 clubs de l'élite du football ivoirien s'apprêtent à prendre le départ de la nouvelle saison de Ligue1, après la finale de la Super Coupe Félix Houphouët Boigny, remportée mardi par la Soa.

C'est la date du samedi 17 aout qui a été arrêtée par la Fédération ivoirienne de football qui annonce de grandes innovations pour cette nouvelle saison.

La plus importante est le cahier des charges qui sera désormais soumis au club. Maintes fois annoncée, sa mise en œuvre sera effective cette saison.

« Nous avons plusieurs séances de travail avec les clubs et c'est ensemble que nous avons arrêté ce cahier des charges qui entre en vigueur », a précisé Sory Diabaté, le président de la Ligue professionnelle de football.

Le texte soumis aux clubs de Ligue1 pour application comporte 13 articles dont des sanctions en cas de non-respect des différentes prescriptions.

Ainsi, entre autres dispositions, tous les clubs doivent disposer d'un siège administratif équipé avec un personnel rémunéré régulièrement. Les clubs devront également disposer d'une équipe junior et cadette, avoir un terrain de football homologué par la Fif.

Sur le plan financier, les clubs ont désormais l'obligation de tenir une comptabilité régulière au début de chaque saison sportive et avant l'ouverture du championnat. Un budget est également imposé aux clubs qui doivent être à jour du paiement des primes et des salaires de leurs joueurs.

« La FIF se réserve le droit, sans que cela perturbe le fonctionnement des clubs, de requérir la Commission d'Audit de la Fédération Ivoirienne de Football ou un cabinet indépendant d'expertise comptable pour la réalisation des audits, conformément aux dispositions du présent cahier des charges », précise l'un des articles du cahier des charges.

En tout cas, tout a été mis en œuvre pour que plus rien ne soit comme avant. Au niveau des sanctions, les clubs qui ne respecteront pas leurs engagements risquent la rétrogradation en division inférieure.

Six stades retenus pour la compétition.

Autre innovation importante, c'est le nombre de stades retenus. Compte tenu des différents travaux de réhabilitation mais également de la qualité de certains stades, la Fif n'a retenu que six enceintes sportives pour les compétitions de la Ligue1.

Il s'agit du stade Félix Houphouët Boigny, du stade Auguste Denise de San Pedro, du stade Biaka Boda de Gagnoa, du Parc des Sports, du stade municipal de Yamoussoukro et du stade Robert Champroux de Marcory après la fin des travaux de rénovation en cours.

Deux chocs en ouverture

En ce qui concerne le programme de la compétition, la Ligue professionnelle de football a publié les quatre premières journées de la Ligue1.

Ainsi pour la première journée qui débute le samedi 17 aout et qui s'étalera sur quatre jours (jusqu'au 20 aout), deux chocs majeurs sont à signaler. Le champion sortant, la Soa, vainqueur de la Super coupe, sera aux prises avec le Wac du président Koné Abackar.

L'autre affiche opposera l'Asec Mimosas au Racing club d'Abidjan qui a terminé 4e, la saison dernière. A noter que les promus, Sol Fc et Issia Wazi effectueront leur baptême du feu respectivement contre Bouaké Fc et l'As Tanda.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.