Cote d'Ivoire: Mines et Géologie - 7 véhicules de type 4x4 remis aux directions régionales

Le renforcement des moyens de travail des agents s'inscrit dans le cadre du « Programme d'équipement d'urgence 2019-2020 » estimé à 1,5 milliard de FCfa.

Le ministre des Mines et de la Géologie, Jean-Claude Kouassi, a officiellement remis, hier, à plusieurs directions régionales, départementales ainsi que des services centraux, sept véhicules de type 4x4. Coût de l'opération : 200 millions de FCfa.

La remise du matériel roulant, qui devrait permettre de renforcer la mobilité des services de l'administration des mines, a eu lieu au siège de la Société pour le développement minier de la Côte d'Ivoire (Sodemi) à Cocody.

Cet appui qui constitue, en l'espace de huit mois, la 3e cérémonie de remise de moyens de locomotion aux services de l'administration des mines, s'inscrit dans le cadre du « Programme d'équipement d'urgence 2019-2020 » estimé à 1,5 milliard de FCfa.

« Notre objectif est d'améliorer les performances de l'administration des mines en la dotant de moyens et d'outils de travail, en quantité et en qualité, à la hauteur de l'ambition que nous avons pour le secteur minier ivoirien », a rappelé le représentant du gouvernement au cours de cette cérémonie.

Selon le ministre, de janvier 2019 à ce jour, près d'un demi-milliard de FCfa a été mobilisé sur le fonds mine et sur le budget général de fonctionnement pour répondre aux besoins urgents de l'administration des mines et de la géologie. En octobre prochain, un 2e lot de remise d'équipement est attendu.

Face aux nombreux enjeux dans le secteur (lutte contre l'orpaillage illégal, formation des acteurs, réalisation de l'infrastructure géologique, promotion de la recherche et de l'exploitation minière, adoption du document de politique minière, etc.), Jean-Claude Kouassi a appelé ses collaborateurs à redoubler d'efforts dans l'accomplissement de leurs taches.

« Vous devez avoir, dans l'exercice quotidien de vos fonctions respectives, un comportement et une attitude irréprochables », conseille-t-il.

Avec d'importants atouts (or, diamant, manganèse, bauxite, fer, etc.) que regorge la Côte d'Ivoire, les autorités veulent faire de ce secteur le 2e moteur de la croissance économique.

Lequel représentait 2% du Pib en 2011, contre 3% actuellement. En 2020, l'objectif étant de franchir la barre des 4%, conformément au 2e Plan national de développement (Pnd 2016-2020).

En plein essor, en 2018, le chiffre d'affaires de ce secteur déclaré auprès de l'administration des mines par l'ensemble des sociétés d'exploitation était de 582,2 milliards de FCfa contre un 539,07milliard de FCfa en 2017, soit une hausse de 8,02%.

Le volume total des investissements réalisés (2018), dans l'exploration et l'exploitation minière, s'élevait, quant à eux, à 268, 11 milliards de FCfa.

Ces investissements portent notamment sur les travaux d'exploration, de construction de mines et de carrière, ainsi que sur l'achat de matériels miniers et de carrières.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.