Afrique: Sportissimo - Le basket-ball africain en rétrospectif

Deuxième discipline sportive parmi les plus pratiquées en Afrique selon l'appartenance géographique, le basket-ball fut introduit en ce continent par les missionnaires et les colonisateurs au vingtième siècle. À la veille des indépendances africaines, ce sport a connu une popularité croissante et plusieurs fédérations nationales de la discipline ont vu le jour.

Les premiers dirigeants africains de basket-ball jugèrent utile d'unifier le règlement, et d'instaurer les compétitions continentales. L'idée d'intégrer la Fédération internationale de basket-ball amateurs (Fiba) ne tarda pas à naître. Le sixième congrès de cette institution tenu à Rome, en Italie, du 30 au 31 août 1960, désignera la fédération égyptienne de basket-ball d'organiser une assemblée générale constitutive. C'est au terme des assises des travaux de cette assemblée constitutive qu'il a été créé l'Association des fédérations africaines de basket-ball amateur (Afaba). Du 11 au 14 juin 1961, Caire la capitale de la République Arabe d'Egypte a donc porté sur les fonts baptismaux l'Afaba.

Les douze pays africains fondateurs de cette structure de gestion de basket-ball en Afrique et leurs représentants n'étaient autres que le Burkina-Faso, à l'époque la Haute-Volta (Jean Guigma), l'Ethiopie (Yonokatcheou Tessama), l'Egypte (Azer Ishak), le Ghana (Tony Thompson), la Guinée Conakry (Richard Turpin), le Mali (Gaoussou Keita), le Maroc (Boujemaa Idaini Larguet), la Lybie (Aly El Fitouri), la Rhodésie du Nord, l'actuelle Zambie (Ronald Joseph Boyle), Sierra Leone. (Zein El Abdine Basma), le Soudan (Mohamed Taha Ismail) et le Togo (Assah Elliott). L'Afrique du Nord était représentée par l'Egypte, le Maroc et la Libye. L'Afrique de l'Ouest était présente avec le Burkina-Faso, le Ghana, la Guinée Conakry, le Mali, la Sierra Leone et le Togo. L'Est de l'Afrique avait aligné l'Ethiopie et le Soudan par contre, l'Afrique australe avait pour sa délégation la Zambie.

Apparemment toutes les zones de développement du sport en Afrique étaient représentées, à l'exception de l'Afrique centrale où cette discipline a connu une percée fulgurante en Afrique vers les années 80-90 avec les Léopards dames de la République démocratique du Congo sous la présidence du feu Dieudonné Mabusa Eseka, décédé dernièrement comme président de la Fiba Afrique et du Coach Ngoy-wa-Ngoy, paix à leurs âmes. Il y a lieu de noter que des douze pays à la création de cette confédération africaine, elle compte à ce jour cinquante quatre pays affiliés. A la création de la confédération de basket-ball africain, Abdel Moneim Wahby et Azim Ashry étaient respectivement président et secrétaire général. Au congrès de Casablanca au Maroc en 2001, l'esprit créatif des dirigeants actuels, et leurs dynamismes ont permis l'entreprise de la modernisation et de la professionnalisation du basket-ball africain. Pour le développement de l'institution et la promotion de la balle au panier, la Fiba Afrique a regroupé les fédérations nationales en sept Zones.

Zone 1 : Algérie, Libye, Maroc, Tunisie.

Zone 2 : Cap vert, Gambie, Guinée-Bissau, Mali, Mauritanie, Sénégal et Sierra Leone.

Zone 3 : Bénin, Burkina-Faso, Côte d'Ivoire, Ghana, Liberia, Niger, Nigeria, Togo.

Zone 4 : Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale, RD Congo, Sao Tomé-et-Principe, Tchad.

Zone 5 : Burundi, Egypte, Erythrée, Ethiopie, Kenya, Ouganda, Rwanda, Somalie, Soudan, Tanzanie.

Zone 6 : Afrique du Sud, Angola, Botswana, Lésotho, Malawi, Mozambique, Namibie, Eswatini, Zambie, Zimbabwe.

Zone 7 : Djibouti, Comores, Madagascar, Il Maurice, Seychelles.

La Fiba Afrique organise les compétitions des clubs et des nations dans les deux versions, dames et messiers sans oublier les compétitions des catégories d'âges. À l'image du championnat africain des nations (Chan) avec les locaux, la Fiba Afrique a mis en place une structure semblable appelée AfroCan. La première édition de cette compétition continentale de basket-ball s'est disputée au Palais des sports Salamatou Maiga de Bamako, au Mali. Les Léopards de la RD Congo ont battu les Kenyans par 82 à 61 en juillet 2019 devenant ainsi les premiers vainqueurs de cette nouvelle compétition. Le classement final de Fiba AfroCan 2019 se présente comme suit : 1-RD Congo, 2- Kenya, 3- Angola, 4- Maroc, 5- Mali, 6- Tchad, 7- Tunisie, 8- Algérie, 9- Egypte, 10- Côte d'Ivoire, 11- Nigeria, 12- Guinée.

Tagged:

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.