Cameroun: Université de Ngaoundéré - Deux nouveaux docteurs adoubés

Le 30 juillet dernier, Larissa Léa Monda a soutenu sa thèse de doctorat avec un tailleur blanc. Elle est repartie de la Faculté des sciences économiques et de gestion de l'Université de Ngaoundéré avec une toge de couleur verte.

A la fin de sa soutenance de doctorat qui portait sur « Les facteurs explicatifs de la réticence à l'introduction en bourse des entreprises », la jeune étudiante de 27 ans a marqué les esprits par sa prestance et son éloquence lors de la défense de ses travaux de recherche. Le jury présidé par le Pr Victor Tsapi, doyen de la faculté des sciences économiques et de gestion de l'Université de Ngaoundéré lui a décerné la mention « Très honorable ». Conformément aux traditions universitaires, un membre du jury s'est alors empressé de faire porter la toge de docteur/Ph.D à la jeune étudiante, enseignante à l'Université de Maroua. Depuis quelques jours, l'Université de Ngaoundéré vit au rythme des soutenances.

Le ballet a été inauguré le 29 juillet dernier avec la soutenance d'une thèse de doctorat PhD consacrée aux Accords de partenariat économique (Ape). Au bout de cinq années de recherche basée sur la contribution des Ape à l'institutionnalisation d'un espace intégré en Afrique centrale, le doctorant Aboubakar Adamou est parvenu à la conclusion qu'il est urgent de mettre en commun des relations interétatiques et transnationales pour l'accélération de la croissance économique en Afrique centrale. Le jury chargé d'évaluer le travail était constitué du Pr Janvier Onana, doyen de la faculté des sciences juridiques et politiques, du Pr Nna Mathurin, du Pr Albert Mandjack de l'Université de Ngaoundéré et du Pr Hilaire Pokam de l'Université de Dschang. Le jury a accordé une mention « Très honorable » à Aboubakar Adamou. Les thèmes traités sont actuels et épousent les préoccupations économiques de l'heure des Etats d'Afrique centrale. L'Université camerounaise s'enrichit donc de nouveaux docteurs. « Leurs travaux vont contribuer à l'amélioration de la connaissance scientifique », ont reconnu les examinateurs.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.