Congo-Kinshasa: Pour une plus grande place faite aux femmes en politique

En République démocratique du Congo (RDC), le Premier ministre poursuit les consultations pour la mise en place de son équipe gouvernementale. Sylvestre Ilunga Ilunkamba a reçu, vendredi 9 août, les différentes composantes de la société civile et consulté les confessions religieuses ainsi que différentes autres organisations, parmi lesquelles celle des femmes autochtones. Avec ces femmes parlementaires, c'est la question du genre qui a prédominé dans les entretiens.

Dans ses entretiens avec les délégations du CACH et du FCC, les deux familles politiques de la coalition, Sylvestre Ilunga Ilunkamba ne cesse d'insister sur la présence qu'il voudrait significative de la femme dans son gouvernement. Il en a parlé, vendredi, avec les femmes.

Anne-Marie Mbilambangu, présidente duréseau des femmes parlementaires, a demandé aux chefs des partis et des regroupements politiques de tenir compte de cet aspect.

« Les femmes ont plaidé pour que leurs noms soient inscrits sur les listes proposées par les chefs de partis. Il appartient maintenant aux chefs de partis de pouvoir inscrire les noms, comme ils l'ont promis. Ce n'est pas, à nous, d'imposer aux chefs de partis. Nous avons fait le lobbying, maintenant ce sont les chefs de partis qui doivent s'exécuter », a-t-elle précisé.

Parmi les trois noms à proposer pour chaque poste devra figurer au moins une femme et c'est ce dimanche que les listes devront être remises au Premier ministre qui se chargera, à son tour, de les acheminer auprès du président de la République.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.