Togo: Le gouvernement déconseille toute baignade à la plage jusqu'à octobre - Les raisons

Nombreux sont ces loméens à prendre d'assaut la plage samedi pour des activités sportives ou le dimanche pour des activités festives. Dans un communiqué d'urgence rendu public ce vendredi soir, le gouvernement tous invite à s'abstenir de ces pratiques à cause d'un danger qui est en vue.

D'après le communiqué du gouvernement, les prévisions météorologiques et hydrographique annoncent une montée exceptionnelle des marées sur les côtes togolaises courant août, septembre et octobre.

"Il est déconseillé aux usagers et riverains de la côte, les baignades, les promenades sur la plage ou toute autre activité nautique à proximité immédiate de la mer", lit-on dans le communiqué.

Aussi, le document explique que ce phénomène sera causé par des variations du niveau des océans et entraînera des dégâts tels que des érosions côtières, inondations, invasions marines. Cette montée exceptionnelle des marées pourrait aussi occasionner des pertes en vies humaines et des dégâts sur les propriétés sur le littoral.

Néanmoins, le gouvernement indique que des dispositions sont prises pour suivre de près ce dont il s'agit. Les autorités des localités côtières sont tenues de veiller à la surveillance accrue sur les côtes.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.