Maroc: Les enjeux de l'entreprise marocaine à l'ère des grandes réformes en débat à Rabat

La réalité et les enjeux des entreprises marocaines à l'ère des réformes majeures engagées par le Royaume ont été au centre d'une rencontre tenue, jeudi à Rabat, à l'initiative de l'Union nationale des entrepreneurs marocains (UNEM).

Lors de cette rencontre, plusieurs entrepreneurs et acteurs économiques ont exposé les différentes contraintes auxquelles fait face l'entreprise marocaine tant au niveau juridique qu'administratif et débattu des moyens de promouvoir cette structure, véritable moteur du développement économique et social.

S'exprimant à cette occasion, le président de l'UNEM, Said Chekrouni, a indiqué que l'entreprise se veut un vecteur essentiel du développement économique à même d'accompagner la dynamique des grandes réformes que mènent les pays.

Au Maroc, rapporte la MAP, les petites et moyennes entreprises (PME) représentent près de 95% du tissu économique national, a-t-il souligné, appelant à fédérer les efforts visant l'accompagnement de l'entreprise marocaine afin qu'elle remplisse pleinement son rôle de création des richesses.

Selon M. Chekrouni, un tissu entrepreneurial prometteur et novateur est garant d'une véritable émergence économique.

Pour sa part, Jamal Rhmani, consultant et ancien ministre de l'Emploi et de la Formation professionnelle, a mis l'accent sur l'importance du capital humain dans la conception et la promotion des entreprises à travers notamment l'acquisition de nouvelles compétences et l'amélioration des connaissances.

En effet, à l'ère de la 4ème révolution industrielle, l'entreprise est plus que jamais appelée à innover, franchir de nouveaux caps et rester à l'avant garde des différentes évolutions numériques afin d'améliorer sa productivité et garantir sa pérennité, a estimé M. Rhmani.

Cette rencontre a constitué également l'occasion de présenter le bilan des réalisations de l'Union nationale des entrepreneurs marocains pour la période 2014-2019.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.