Cote d'Ivoire: Litige foncier à Abatta - 6 familles opposées à un opérateur immobilier

Le président des jeunes d'Abatta, Botto Anoh Faustin, explique le litige qui oppose la famille Gbadoman dont il est membre, ainsi que 5 autres familles à un opérateur immobilier, Dembélé Ousmane, par ailleurs professeur à l'université, sur le lotissement "Adjré" d'environ 98 hectares du village d'Abatta.

Selon lui, depuis un bon moment, la famille suscitée a maille à partir avec ledit opérateur qui aurait fait le lotissement du terrain litigieux sans la famille. « Nous nous sommes opposés. Malheureusement, le terrain a été approuvé. Et il se trouve qu'entre-temps, nous avions vendu des terrains à des individus qui les ont d'ailleurs mis en valeur. Contre toute attente, Dembélé Ousmane a envoyé des loubards pour démarrer ses travaux en usant de la force sur le terrain déjà loti et vendu. Le mis en cause se fait passer pour le propriétaire de ce terrain que nous avons loti » a expliqué Anoh Faustin. Qui appelle l'Etat au secours. « Nous demandons que le gouvernement nous vienne en aide. Nous demandons un arrêté modificatif ou qu'on annule l'acte d'approbation qui lui aurait été donné » a-t-il souhaité.

Lui emboitant le pas, le jeune Mobio, également natif du village, a indiqué qu'aucune convention n'a été remise concernant ce terrain. « Nous avons fait opposition et nous avons été surpris que le terrain litigieux a été approuvé. La direction de la topographie n'est jamais arrivée sur le terrain. Il n'y a pas d'ouverture de voie et de bornes sur le terrain. Même si on demande à M Dembélé Ousmane, de faire une application de son lotissement approuvé, il sera dans l'impossibilité de le faire. Parce que là où il y a des voies sur son plan, il rencontrera des maisons sur le terrain. Son lotissement qui a été approuvé n'a rien à voir avec la réalité sur le terrain » a-t-il dit. Pour sa part, monsieur Ousmane Dembélé que nous avons contacté, n'a pas souhaité se prononcer sur la question.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.