Seychelles: Le gouvernement des Seychelles rachète des terrains acquis par le parti au pouvoir

Le gouvernement des Seychelles a racheté dix terrains ayant été achetés par le parti au pouvoir, United Seychelles, anciennement Parti Lepep.

La ministre de l'Habitat, des Terres, de l'Infrastructure et des Transports terrestres, Pamela Charlette, a déclaré vendredi que les parcelles avaient été acquises à la suite de négociations avec le parti.

«À la suite de l'annonce faite par le président Faure lors de sa dernière conférence de presse présidentielle, nous sommes prêts à faire le point sur ce qui a été accompli jusqu'à présent. Nos négociations se sont bien déroulées. Et nous avons dix parcelles qui ont été transférées au gouvernement », a déclaré Mme. Charlette lors d'une conférence de presse.

Les parcelles font partie des 40 propriétés du parti achetées à l'État. Le ministère discute avec le parti pour racheter d'autres terrains.

Mme. Charlette a ajouté que l'accord conclu avec le parti était que les terrains seraient achetés au même prix qu'ils avaient été vendus.

"Ce que nous négocions actuellement, ce sont des parcelles comportant une infrastructure, y compris des bureaux du parti et des bâtiments commerciaux, et ce processus prendra du temps et nécessitera des négociations plus longues", a déclaré le ministre, ajoutant que "ce qui ont été acquis étaient des parcelles vides et celles qui ont des infrastructures telles que les centres communautaires.

"United Seychelles a acheté des propriétés sur Mahé, Praslin et La Digue, les trois principales îles des Seychelles, un archipel de l'océan Indien occidental.

Selon Mme. Charlette, le gouvernement va maintenant voir quelle est l'utilisation des terres de ces différentes propriétés.

«Nous allons certainement envisager de les réaménager et avons des projets pour la communauté, tels que des garderies ainsi que des installations pour les industries», a expliqué le ministre.

Le fait que le parti au pouvoir possède des propriétés achetées à l'État est une question que l'opposition à majorité parlementaire a soulevée à l'Assemblée nationale.

Le Linyon Demokratik Seselwa, LDS, avait utilisé toutes les occasions qui se présentaient à l'Assemblée nationale, depuis 2017, pour remettre en question cette situation.

Mme. Charlette s'est dite confiante qu'à la fin de l'année, son ministère aurait achevé les négociations avec le parti.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Seychelles

Plus de: Seychelles News Agency

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.