Mali: Un journaliste veut réconcilier les acteurs du football malien

Dakar — Le journaliste Alassane Souleymane, candidat à la présidence de la Fédération malienne de football (Femafoot), a confié à l'APS se présenter "en alternative crédible" face à deux camps qui se sont affrontés pendant plusieurs années pour diriger le football malien.

"Nous venons en alternative crédible pour réconcilier le football de notre pays divisé entre mes deux adversaires depuis pratiquement 2015", a expliqué l'ancien pensionnaire du Centre des études des sciences et techniques de l'information (CESTI) de Dakar.

Le journaliste à la télévision publique malienne se dit convaincu que la liste qu'il dirige est "la meilleure garantie pour que le football malien retrouve son unité".

"Nous ne sommes pas dans la division, nous sommes des ouvriers du football qui aspirent à travailler pour aller de l'avant", a-t-il dit.

"Sur notre liste, il y a deux anciennes internationales, deux anciens joueurs, deux anciens arbitres internationaux et des dirigeants de clubs de l'élite malienne", a détaillé l'ancien chargé de communication de l'instance dirigeante du football malien.

"Nous avons des gens du sérail qui brillent pour leur humilité et qui n'ont qu'une ambition : travailler pour le football de notre pays", a-t-il assuré, présentant la liste qu'il dirige comme celle du "consensus".

En plus de la réunification du football malien, la liste dirigée par Alassane Souleymane va travailler à une victoire des Aigles aux prochaines éditions de la Coupe d'Afrique des nations (2021 ou 2023) et permettre au football malien de prendre part à une phase finale de coupe du monde, a-t-il indiqué.

L'élection au comité exécutif de la Fédération malienne aura lieu le 29 août, a-t-il dit, soulignant que le football féminin, la relance du championnat national à travers l'érection d'une ligue professionnelle et le développement à la base, auront une large place dans son programme.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.