Togo: 'Le monde a besoin de partage et de solidarité'

10 Août 2019

A la veille de la Tabaski, le président Faure Gnassingbé a adressé ses vœux de prospérité, de paix et de progrès à ses homologues à la tête de pays musulmans.

'Cette solennité qui perpétue le sacrifice d'Abraham se commémore dans un esprit de partage et de solidarité dont le monde à tant besoin aujourd'hui pour sa stabilité et son progrès', écrit le chef de l'Etat.

La Tabaski, comme on l'appelle au Togo et dans de nombreux pays d'Afrique de l'Ouest, n'est autre que l'Aïd al-Adha.

Cette fête commémore le sacrifice que Dieu demanda à Abraham pour tester et éprouver sa foi.

Dans la tradition musulmane, Abraham, le père des prophètes est nommé 'Abraham Al-Kalil', c'est-à-dire l'ami fidèle de Dieu. Elle marque la fin du pèlerinage de La Mecque.

Pour les musulmans, les préparatifs de la Tabaski consistent à acheter un mouton. Pas compliqué, mais très cher.

La Tabaski est surtout un moment de partage, de retrouvailles, et de pardon, trois vertus que la communauté musulmane du Togo entend continuer à cultiver.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.