Soudan: Mécanismes pour une constitution permanente

Khartoum — Le Document constitutionnel pour la période de transition approuvé par le Conseil militaire de transition (CMT) et les Forces pour la déclaration de liberté et de changement (FDLC) prévoyait la mise en place de mécanismes permettant de préparer une constitution permanente, de convoquer la conférence constitutionnelle nationale avant la fin de la période transitoire et de promulguer une législation relative aux tâches de la période de transition.

Cela est indiqué à l'article VII du document constitutionnel sur les tâches de la période de transition, qui oblige les organes de l'État à s'acquitter de tâches spécifiques pendant la période de transition, notamment la mise au point d'un programme de réforme des organes de l'État pendant la période de transition, reflétant son indépendance et sa nationalité et la distribution équitable des chances, sans préjudice des conditions d'éligibilité et d'efficacité. Réformer les services militaires des établissements militaires conformément à la loi.

Les tâches de la période transitoire comprennent l'élaboration d'une politique étrangère équilibrée qui défend les intérêts nationaux suprêmes de l'État et s'emploie à améliorer les relations extérieures du Soudan et à bâtir sur la base de l'indépendance et des intérêts communs de manière à préserver la souveraineté, la sécurité et les frontières du pays.

SUNA indique que les tâches de la période de transition comprennent également le démantèlement de la structure habilitante du régime du 30 juin 1989 et l'instauration de l'état de droit et des institutions.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.