Cameroun: Le régime de Biya planifie l'assassinat de Patrice Nganang

Des sources concordantes évoquent une volonté d'élimination de l'universitaire Patrice Nganang par les autorités de Yaoundé.

Ce projet a été déjà discuté et validé à la suite de plusieurs réunions de sécurité au haut niveau de l'Etat.

Rappelons que ce n'est pas surprenant. Car l'une des spécialités du régime de Paul Biya se sont les éliminations et disparitions y compris à l'étranger.

Le cas le plus récent est celui de Guerandi Mbara dont les restes n'ont jamais été retrouvés.

Viendra un jour où il faudra faire la lumière sur tous ces crimes d'Etat non élucidés.

S'agissant de Patrice NGANANG on peut ne pas être d'accord avec lui mais on ne saurait accepter son élimination. C'est de la pure folie. Ne le faites pas.

Un régime ne doit pas s'arroger le droit de tuer et d'emprisonner qui ils veulent juste parce qu'ils ont les moyens de l'Etat.

Cette situation chaotique dans laquelle nous nous trouvons a un seul responsable: Paul Biya.

C'est votre arrogance qui depuis 2016 a plongé le Cameroun au bord d'une guerre civile. Patrice Nganang n'est que le produit de toute la haine que vous avez déversé dans ce pays à travers VISION 4 et vos tribalistes anti Bamileke que vous avez financé ( nous avons des preuves) juste pour échapper aux bilan de Paul Biya et voler la victoire de Maurice Kamto.

Nganang n'est pas mon ami c'est un secret de polichinelle. Mais je ne saurais accepter une élimination de Nganang pour des raisons morales, éthiques et humaines.

Nul n'a le droit d'éliminer physiquement un individu pour ses idées ou convictions politiques même pas un État.

Ce sont des questions de principes et de valeurs. Tuer est un crime.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.