Cote d'Ivoire: L'explosion d'un camion-citerne fait plus de 64 victimes

La Tanzanie a connu samedi un véritable drame, après l'explosion d'un camion-citerne qui a fait plus de 64 morts et 70 blessés. Le bilan est si lourd que le président tanzanien John Magufuli a décrété un deuil national jusqu'à lundi inclus, soit 3 jours au total.

Les faits se sont déroulés dans la matinée sur la commune de Msamvu, dans l'immédiate périphérie de Morogoro, une ville située à quelque 200 km à l'ouest de la capitale économique Dar es Salaam, sur l'un des principaux axes routiers du pays. Apres que le poids lourd se soit renversé sur la chaussée, suite à l'évitement par le conducteur d'une moto, des conducteurs de boda-boda - des moto-taxis - ainsi que des habitants de la commune ont afflué sur les lieux pour tenter de récupérer du carburant qui s'échappait de la citerne. Cette pratique dangereuse mais courante a cette fois tourné à la catastrophe lorsque l'essence s'est embrasée.

Des victimes méconnaissables

La ministre chargée des Affaires parlementaires, Jenista Mhagama, a précisé dimanche matin sur des télévisions locales que l'inhumation débuterait en fin d'après-midi pour donner aux familles le temps d'identifier leurs proches. Pour les victimes méconnaissables, il sera en outre procédé à des tests ADN, a-t-elle indiqué, ajoutant que les familles qui le souhaitent pourront emporter les corps des leurs pour les inhumer. Le Premier ministre Kassim Majaliwa, représentera le Président, lors de ces enterrements, selon un communiqué officiel. Lire la suite sur

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.