Sénégal: Supposée lettre de Guy Marius Sagna adressée au directeur de la prison de Rebeuss - Ahmed Tidiane Ba dément formellement

La lettre prêtée à l'activiste Guy Marius Sagna qu'il aurait adressé au directeur de la prison de Rebeuss pour dénoncer les conditions carcérales ne serait que du pipo. C'est du moins ce que soutient le mis en cause, en l'occurrence Ahmed Tidiane Ba hier, vendredi 9 août, en marge de la visite du pavillon spécial sise à l'hôpital Aristide Le Dantec rénové, en présence de ministre de Justice, Me Malick Sall.

Rebondissement dans l'affaire de la lettre qu'aurait écrit l'activiste Guy Marius Sagna au directeur de la prison de Rebeuss pour dénoncer le traitement dont il a fait l'objet ainsi que les conditions difficiles des pensionnaires de ladite maison d'arrêt et de correction. En effet, en marge de la visite du pavillon spécial de la maison d'Arrêt et de Correction sise à l'hôpital Aristide Le Dantec entièrement rénové, le Directeur de ladite prison incriminé dans la supposée lettre qui a fait la une des quotidiens, a apporté son démenti. En effet, Ahmed Tidiane Ba a catégoriquement nié avoir reçu une quelconque missive de la part du prévenu. Il renseigne que «ce matin, c'est écoutant la radio que j'ai entendu les informations sur le détenu Guy Marius Sagna.

En tant qu'autorité de l'établissement ayant une population carcérale à gérer, mon devoir ce n'était pas d'entrer dans cette polémique mais plutôt, d'appeler le concerné dans mon bureau et d'en discuter avec lui». Et le directeur de poursuivre «la seule question que je lui ai posée indépendamment de ce qui a était dit est : «est-ce que vous m'avez adressez une lettre?».

Selon le directeur de la prison de Rebeuss, l'activiste lui aurait répondu par la négative. Mieux, selon lui, le mis en cause à nier en bloc avoir été l'auteur de ladite lettre. «Je ne vous ai pas écrit une lettre et je n'ai pas fait sortir une lettre», lui aurait répondu Guy Marius Sagna. Ahmed Tidiane Ba tenait à éclaircir cette «fausse information» car dit-il, il a reçu l'accord du Directeur pénitentiaire. «Les informations doivent être vérifiées et consolider», conclut-il. A noter, par ailleurs, que les déclarations étaient tenues en marge de la visite effectuée par le ministre de la Justice, au niveau du Pavillon spéciale à l'hôpital Aristide Le Dantec, qui a été réhabilité.

Répondant tant soit peu à la lettre prêtée à Guy Marius Sagna, le Garde des Sceaux, Me Malick Sall informe que : «en tant que grade des sceaux, je suis totalement satisfait et fier de voir qu'un établissement carcéral sanitaire avec une propreté pareille, des structures les mieux huppées et des lits enviables. Le Sénégal respecte ses détenus et ses engagements».

S'agissant des conditions de vie des pensionnaires le ministre Malick Sall estime que les prisonniers sont privés d'un seul droit qui est la liberté. Mais, ils conservent tous les autres droits comme chaque citoyen sénégalais et les malades sont soignés avec les moyens du bord, malgré la pauvreté. Saluant la découverte du pétrole et du gaz dans le pays, Me Sall dira que «le Sénégal est un pays sous-développé. Peut-être que dans quelques années, avec la manne pétrolière nous pourrons effectivement équiper comme nous le voulons nos établissements de santé». Le ministre a profité de l'occasion pour féliciter le directeur de l'administration le colonel Bocandé pour le «travail exceptionnel.»

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.