Cote d'Ivoire: DJ Arafat fan de foot, de Drogba et des Éléphants

Dj Arafat

Originaire du quartier de Youpougon à Abidjan, où il est né en 1986, DJ Arafat, de son vrai nom Ange Didier Huon, décédé dans un accident de moto ce lundi 12 août 2019, était très connu dans le monde du football. Il avait d'ailleurs écrit un titre à la gloire de son ami Didier Drogba.

DJ Arafat était un vrai fan de football et supportait son équipe nationale parfois avec excès. Mais il y a avait souvent du second degré dans ses sorties. L'équipe de Côte d'Ivoire était donc une de ses inspirations.

DJ Arafat utilisait souvent Facebook pour ses prises de position. En 2014, la défaite des Éléphants contre la RDC lors d'une rencontre des éliminatoires de la CAN 2015 lui avait inspiré un morceau dans lequel il demandait le retour de ceux qui pour lui constituaient l'équipe ivoirienne idéale : Kader Keita, Didier Drogba, Gosso Gosso. Fou de rage, DJ Arafat avait même demandé la nationalité congolaise !

Aujourd'hui, Didier Drogba a d'abord apporté son soutien sur Twitter, suite à l'annonce de l'accident. Apprenant la mort de la star ivoirienne, il a publié une photo du chanteur sur scène sur Instagram accompagnée d'une multitude de cœurs brisés.

Une publication partagée par didierdrogba (@didierdrogba) le 12 Août 2019 à 6 :40 PDT

Pas toujours tendre avec les Éléphants

Toujours dans le cadre des élimintaoires de la CAN 2015, la Côte d'Ivoire s'était fait largement battre par le Cameroun. Et DJ Arafat n'avait pas été tendre avec ses compatriotes et en particulier avec le capitaine Yaya Touré.

« Éléphants, on est fatigué de vous, M*rde. Vous foutez la m*rde. On vous demande de jouer au ballon et vous foutez la m*rde sur le terrain. On doit maintenant vous mettre au pas. On va vous mater », racontait-il.

« Yaya Touré, tu voulais qu'on te donne le brassard, aujourd'hui tu as eu le brassard, tu ne fais que nous donner la brasserie », lâchait-il au cadet des frères Touré. Finalement, les deux hommes avaient réussi à se réconcilier.

Lors du dernier tournoi continental en Égypte, DJ Arafat s'était aussi distingué en interpellant Serey Die qui avait raté un penalty face à l'Algérie en quarts de finale. « C'est un frère ivoirien, mais en tant que capitaine, il n'avait pas droit à l'erreur.

Être capitaine, c'est une responsabilité », avançait DJ Arafat. Dans une session Facebook live, DJ Arafat, avait expliqué les raisons de sa colère contre Serey Die.

Presnel Kimpembe aimait DJ Arafat

« Dans cette histoire, j'ai parié, j'ai perdu deux millions de Francs CFA (ndlr: un peu moins de 3400 francs suisses). Combien de personnes sur cette terre ont perdu de l'argent à cause de ce match très important?

Deux millions, ce n'est pas beaucoup d'argent, mais c'est quand même de l'argent. Avant d'être DJ Arafat, je suis un être humain, c'est normal que je sois mécontent. Qu'ai-je dit de mal ? »

DJ Arafat avait ensuite réclamé son argent à Serey Die: « J'ai perdu à cause de toi, tu me dois deux millions, tu vas me les donner. »

Malgré ces histoires entre lui et les footballeurs ivoiriens, DJ Arafat était très connu au sein de la planète du ballon rond. Un de ses morceaux (Djessimidjeka) faisait partie de la playlist de l'équipe de France lors du Mondial 2018 en Russie.

Dans le rôle du DJ, Presnel Kimpembe, d'origine et haïtienne et congolaise, diffusait les plus grands hits du moment, dont celui de DJ Arafat.

De nombreux joueurs de football ne devraient pas manquer de lui rendre hommage, comme le Congolais Chris Mavinga ou l'attaquant ivoirien de l'Olympique lyonnais Maxwel Cornet.

Triste d'apprendre le deces de ce grand artiste ivoirien ! Mais le plud intriguant dans cette histoire c'est que le son Jonathan qui la propulsé etait un hommage d'un accident de moto 😱😭 RiP #djarafat pic.twitter.com/EiwR6lUdk0

Chris Mavinga (@Chris_Mavinga) 12 août 2019

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.