Togo: Prosper Africa veut drainer l'investissement américain

12 Août 2019

Phil Bryant, le Gouverneur du Mississippi, est à Lomé pour 3 jours. Il a été reçu lundi par Faure Gnassingbé.

L'élu est à la tête d'une délégation d'hommes d'affaires américain membres de l'association 'Prosper Africa'.

Il s'agit d'une initiative du gouvernement US destinée à promouvoir les échanges économiques avec l'Afrique.

L'Afrique est prête à jouer un rôle central dans l'économie mondiale. Dans le même temps, les producteurs africains voient un marché américain de plus de 300 millions de personnes s'ouvrir.

Les responsables de 'Prosper Africa' expliquent leur démarche : les entreprises américaines apportent non seulement des capitaux importants, des innovations et des solutions éprouvées, mais respectent les normes les plus strictes en matière de transparence, de qualité et de responsabilité sociale.'

L'organisation propose un guichet unique offrant toute la gamme des services aux entreprises et aux investisseurs américains et africains avec l'appui des autorités américaines.

'Nous pensons que le Togo avec à sa tête Faure Gnassingbé, joue un rôle leader dans la sous-région ouest-africaine et donc pourrait être un point de départ pour l'initiative Prosper Africa', a déclaré Phil Bryant à l'issue de la rencontre.

Il espère mobiliser des investisseurs américains dans les secteurs de l'énergie, des infrastructures, de l'agriculture et de la santé.

L'Etat du Mississipi compte près de 3 millions d'habitants. C'est un Etat agricole, voué à la culture traditionnelle du coton.

L'agriculture est toujours un secteur important de l'économie, puisque le Mississippi demeure le troisième producteur national de coton, toutefois cette culture tend à être supplantée par l'élevage bovin.

Par ailleurs, le soja, le maïs, le blé, la canne à sucre, les patates douces et les plantes fourragères ont fait leur apparition et permis une diversification nécessaire. L'exploitation sylvicole et la pêche industrielle (hareng, crevette) sont également des activités importantes.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.