Congo-Brazzaville: Découverte du premier gisement onshore de pétrole

Photo d'illustration

Deux sociétés d'exploration pétrolière, propriétés d'un richissime homme d'affaires congolais proche du pouvoir, ont annoncé ce week-end la découverte du premier gisement pétrolier onshore, au nord du Congo. Un gisement qui pourrait faire quasiment quadrupler la production du pays.

Le gisement pétrolier porte le nom de « Delta de la Cuvette ». Il s'étend sur une superficie de 9 392 mètres carrés. Il dispose de quatre puits. Le premier est en perforation depuis mars dernier, selon Albert Boukoulou Matondo, ingénieur forage sénior de ce gisement.

« On a trouvé de l'huile. Quand on dit de l'huile, c'est du pétrole. On a des outils sur le site qui permettent d'observer et de dire qu'il s'agit bien du pétrole. Je peux confirmer aujourd'hui qu'on a traversé des zones réservoir imprégnées avec des hydrocarbures », assure-t-il.

Les réserves du Delta de la Cuvette pourraient permettre de multiplier la production du pays par quatre d'après les explications de Mohamed Rahmani, directeur marketing de la Société africaine de recherche pétrolière et distribution (SARPD-oil), l'une des deux entreprises chargées de son exploitation.

« Quatre puits ont été identifiés. Ils font 359 millions de barils de pétrole. Et cela nous donne à peu près 983 000 barils par jour [contre 350 000 actuellement, NDLR] », indique-t-il.

Officiellement, le processus de recherches a démarré dans les années 1980. Mais c'est en 2006 que l'État a accordé le permis d'exploration sur ce gisement qui, à en croire les experts, devra jouer le rôle de renforcer l'indépendance énergétique du Congo. Le Congo attend 35% de part dans ce gisement conformément à un contrat de partage de production.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.