Angola: Près de 200 entreprises pourraient être privatisées

Luanda — Le capital de 195 entreprises contrôlées ou celles dans lesquelles l'Etat a une part d'action sera aliéné, entre 2019 et 2020, dans le cadre du Programme de Privatisation ( Propriv), indique le quotidien « Journal de Angola » dans son édition du dimanche 11 août 2019.

Citant le dernier numéro de « Diário da República » (Journal officiel) publié le lundi 07 août 2019, le quotidien précise que 175 entreprises seront aliénées moyennant une offre publique, soit 11 par vente aux enchères en bourse, et neuf par offre publique initiale.

Le Gouvernement compte réaliser, au courant de cette année, des offres publiques pour 80 institutions et une offre publique interne ( outre les dizaines de licitations faites au cours des huit derniers mois), ajoute le quotidien.

L'année prochaine ( 2020), il y aura aliénation de 81 autres entreprises, soit six par ventes aux enchères, et trois moyennant offre publique interne. 12 entreprises seront aliénées, en 2021, et quatre, en 2022, précise le journal.

Parmi les grandes entreprises publiques à privatiser figurent la société nationale des hydrocarbures « Sonangol », la compagnie aérienne angolaise « TAAG », la Banque commerciale et industrielle (BCI), la Caisse générale d'Angola (BCGA), ainsi que la société d'assurance « ENSA » et la Bourse de Dette et des Valeurs d'Angola « Bodiva », explique le quotidien.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.