Angola: Les écrivains angolais parmi les demi-finalistes du Prix oceanos

Luanda — Les écrivains angolais Pepetela et José Eduardo Agualusa figurent parmi les 54 demi-finalistes du Prix oceanos 2019, nominés par les membres d'un jury composé de 72 professionnels issus de 1.467 oeuvres en compétition.

Pepetela concourt avec "Sua Excelência, de corpo presente ", un roman édité par Dom Quixote /Texto Editores, tandis que José Eduardo Agualusa participe avec la chronique « O paraíso e outro infernos», publiée par Quetzal.

Parmi les 54 titres en lice, on compte 26 romans, 17 recueils de poésie, 7 recueils de contes et un livre de dramaturge, avec des auteurs de trois continents, en l'occurrence 34 brésiliens, 18 portugais et deux angolais.

Artur Carlos Maurício Pestana dos Santos "Pepetela" né dans la province de Benguela le 29 octobre 1941, est l'auteur d'un ouvrage sur l'histoire contemporaine de l'Angola et les problèmes auxquels la société angolaise est confrontée.

Le premier roman de Pepetela avait été publié en 1972, sous le titre "As Aventuras de Ngunga". C'était une œuvre littéraire qu'il avait écrit pour un public restreint universitaire.

Quand au deuxième écrivain, José Eduardo Agualusa Alves da Cunha est né à Huambo, le 13 Decembre 1960.

Son premier roman "A Cinjure" avait remporté le Prix Révélation Sonangol. Avec l'ouvrage "Nação Crioula", il a gagné le Grand Prix littéraire de la RTP alors que "Fronteiras Perdidas" lui a permis de décrocher le prix Camilo Castelo Branco de l'Association des écrivains portugais.

José Eduardo Agualusa a encore été récompensé par le Grand Prix Gulbenkian de littérature pour enfants et jeunes en 2002 avec son œuvre intitulée "Estranhões e Bizarrocos".

Il a par ailleurs remporté en 2017, le prix littéraire international IMPAC Dublin, grâce à l'ouvrage "Geral do Esquecimento".

La présente édition attribuera au lauréat 120.000 reais (environ 27.000 euros), alors que le deuxième et le troisième prix, recevront respectivement 80.000 reais (18.000 euros) et 50.000 reais (environ 11.200 euros).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.