Madagascar: Toliara - Un atelier de fabrication d'armes artisanales découvert

Quel est le nombre d'armes se trouvant actuellement entre les mains des bandits ?

Ce n'est pas étonnant si les forces de l'ordre ont eu du mal à lutter contre les actes de banditisme dans les régions réputées zones rouges comme le Sud du pays. L'insécurité règne parce que les malfaiteurs ne sont plus obligés de se procurer des armes ailleurs. La découverte effectuée par la police nationale dans la ville de Toliara a permis d'affirmer que des Malgaches sont désormais capables de fabriquer des armes comme celles utilisées par les Forces de l'ordre, pour ne pas dire de même qualité que celles qui sont produites à l'extérieur.

Dimanche 11 août 2019, des personnes de bonne volonté ont informé la Force d'Intervention de la Police nationale sur l'existence d'un atelier de fabrication d'armes dans le quartier de Tsimenatse II, dans la commune urbaine de Toliara. Ainsi, des policiers ont débarqué sur les lieux après avoir obtenu un mandat de perquisition donné par le tribunal. Ils sont alors tombés sur le pot au rose.

La fouille effectuée dans le domicile du suspect a permis de saisir quatre pistolets automatiques et 11 fusils de chasse de calibres différentes, tous de fabrication artisanale. Ce n'est pas tout, des outils et des pièces de toutes sortes (perceuses, scies à métaux) pour confectionner des armes ont été également dénichés sur place. 300 grammes de poudre explosive pour fabriquer de balles ont été également trouvés sur place.

Ainsi, les policiers ont tout de suite arrêté le propriétaire de la maison qui n'a dénoncé aucun complice. Actuellement, le suspect est gardé à vue auprès du service de la police judiciaire de Toliara pour la continuité de l'enquête. Il est à rappeler que la semaine dernière, une autre petite usine de fabrication d'armes artisanales a été également dénichée par la gendarmerie à Soanala, dans le district de Betroka.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.