Angola: La linguiste Amélia Mingas est décédée

Luanda — La linguiste et professeur universitaire, Amélia Mingas est décédée lundi à Luanda des suites d'une maladie.

L'information a été confirmée à l'Angop par la directrice du Cabinet de la communication institutionnelle de l'Université Agostinho Neto (UAN), Arlindo Isabel.

Décédée à l'âge de 73 ans, le professeur de la Faculté des lettres de l'Université Agostinho Neto a été victime d'un arrêt cardiaque.

Amélia Mingas a été la première doyenne de la Faculté des lettres de l'UAN entre 2010-2015 et a également été le premier professeur titulaire de l'UAN.

De son vivant, elle a aussi été coordonatrice de la langue portugaise à l'Institut supérieur de Sciences de l'éducation de Luanda (Isced) et directrice à l'Institut national des Langues du ministère de la Culture.

Outre la recherche, Amelia Mingas était responsable de département de linguistique bantoue à l'UAN.

Directrice exécutive entre 2006-2010, à l'Institut international de Langue portugaise, basée à Praia, au Cap-Vert, elle a ensuite plaidé en faveur de la mise en place d'une politique linguistique commune aux huit Etats qui ont le portugais comme langue officielle.

Elle a participé à plusieurs séminaires et conférences liés à la problématique de la linguistique africaine et portugaise, au niveau national comme à l'étranger.

Comme œuvre linguistique, Amélia Mingas a publié "Interférnece du Kimbundu dans le portugais parlé à Luanda".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.